mercredi 12 juillet 2017

Qui croire ? L’ONU qui affirme que Gaza est invivable, ou le concessionnaire Mercedes qui vend des limousines à 200 000 dollars ?


Dans un rapport sur les conditions humanitaires dans la bande de Gaza que le Hamas a pris en charge en juin 2007 après un sanglant conflit avec l’Autorité palestinienne, l’ONU conclut que la situation à Gaza se détériore «de plus en plus vite».
Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.
Une décennie après que le groupe terroriste Hamas ait pris le contrôle de Gaza par la force, la vie dans l’enclave palestinienne est compliquée pour ses 2 millions d’habitants (estimation), avec des salaires, des soins de santé, l’éducation, l’électricité et l’eau douce en baisse, ont indiqué les Nations Unies.
« Dans l’ensemble, nous constatons un dé-développement au ralenti », a déclaré Robert Piper, coordinateur des Nations Unies pour l’aide humanitaire et le développement pour la bande de Gaza et la Judée Samarie à Reuters lors d’une interview publiée aujourd’hui mardi.
«Chaque indicateur, de l’énergie à l’eau aux soins de santé, de l’emploi à la pauvreté et à l’insécurité alimentaire, chaque indicateur diminue. Les habitants de Gaza subissent ce lent développement depuis dix ans.
Le Hamas subit un conflit constant avec l’Autorité palestinienne basée en Judée Samarie, ce qui a incité l’Autorité palestinienne à limiter les transferts financiers à Gaza et, ces dernières semaines, a contraindre Israël à réduire les approvisionnements en électricité.
Le résultat est que la population de Gaza, qui devrait augmenter de 10 pour cent au cours des trois prochaines années, sera pressurisée de tous les côtés, même si les ressources deviennent plus rares.
Je vois ce processus extraordinairement inhumain et injuste d’étranglement progressif de deux millions de civils à Gaza qui ne constituent vraiment une menace pour personne », a déclaré Piper, qui visiblement ne semble pas avoir entendu dire que le Hamas est une organisation terroriste.

Mais voilà, je suis confus. Qui croire ?

Le concessionnaire Mercedes de Gaza, lui, ne se plaint pas trop, Il vend des limousines haut de gamme à 200 000 dollars, et des voitures d’occasion à 90 000 dollars à la classe moyenne de Gaza.
Et puis il y a les très belles photos d’Ibrahim Faraj, photographe à Gaza. Elles ne reflètent pas la crise que décrit l’ONU :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le secret d’Adolf Jacob Hitler, Petit fils illégitime de la famille Rothschild ? Vidéo !

Sur cette fiche des Renseignements Généraux que le magazine Sciences et Avenir a publié en mars 2009, on peut clairement lire le deuxiè...