jeudi 27 juillet 2017

Les femmes enceintes ou allaitantes pour le jeûne de Tichâ Béav....


  • entete2
  •  Les femmes enceintes ou allaitantes pour le jeûne de Tichâ Béav
    Il y a une discussion concernant les femmes enceintes ou allaitantes, certains décisionnaires autorisent plus que d’autres, vous trouverez ci-après ces 2 avis, chacun devra être sincère envers lui-même pour savoir s’il doit jeûner ou pas :
    Certains décisionnaires sont plus stricts concernant les femmes enceintes ou allaitantes le jour de Tichâ Béav :

    Halakha N°1

    Selon Rabbi Yossef Karo auteur du Choul’han Arou’kh le jeûne de Tichâ BéAv est comme celui de Yom Kippour et donc une femme enceinte, une femme allaitante ou encore une femme qui a fait une fausse couche doit jeûner.
    Mais si elle est malade, elle devra impérativement manger et boire.
    Références: Guémara Péssah’im page 54b, rabbi Moche ben Maïmone dans le Rambam Halakhot Taânit chapitre 2 halakha 10, Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh, Siman 554, Saïf 5,
    Certains décisionnaires ne sont pas d’accord avec les Rabbanims contemporains mentionnant que nous sommes dans une génération ou la faiblesse est omniprésente car nous avons malgré tout le confort, la climatisation qui soulage beaucoup et la personne prendra soin avant le jeûne de ne pas prendre d’aliment salé, de bien s’hydrater avec du jus de raisin, de la pastèque, du melon, des fruits juteux.
    Références Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. ta Hazon Ovadia page 279, Halakha 1, Rabbi Its’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Moâdim page 577 Halakha 1, Rav Eliézer Waldenberg z.t.l. dans Tsits Eliézer volume 17 Siman 14.
    Selon cet avis, une femme enceinte, une femme qui allaite ou encore une femme qui a fait une fausse couche qui se sent capable de jeûner sans peine devra jeûner.
    Références: Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh, Siman 554, Saïf 5, rabbi Yaâkov Sofer z.t.l. dans Kaf Hahaïm Siman 554 Saïf 6 Saïf Katan 26 et 29, rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans Michna Béroura dans Michna Béroura Siman 517 Saïf Katan 1 et Siman 550 Saïf Katan 5 et Biour Halakha Siman 559 Saïf 9 et Siman 554 Saïf Katan 14 , Rav Fhima Chlita de Jérusalem, Rabbi Yaakov Reisher Responsa Chévout Yaâkov volume 3 Siman 37, Rabbi Malkiel Tsvi Halévy Tannebaum z.t.l dans Responsa Divré Malkiel volume 3 Siman 26.
    Toujours selon cet avis, si elles se sentent mal, elles commenceront le jeûne et aux premiers symptômes de faiblesse, elles seront autorisées à manger, sans pour cela demander à un Rav. Cela concerne également les femmes enceintes de moins de 3 mois.
    Références: Rav Fhima Chlita de Jérusalem.

    Halakha N°2

    Une femme en bonne santé qui allaite même après 30 jours et dont le bébé refuse un lait de substitution ou qui s’aperçoit pendant le jeûne qu’elle n’a plus suffisamment de lait, sera autorisée de boire et de manger sans limite afin de nourrir son enfant.
    Références: Rav Ratson Haroussi Chlita Rav de la ville de Kiryat Ono.
    Si une personne a un doute sur l’état de sa santé à savoir si elle peut ou pas jeûner, elle demandera à son médecin. Si ce dernier ne peut se prononcer, selon l’avis des décisionnaires qui sont plus stricts, elle commencera le jeûne et dès le moindre symptôme de fatigue, elle mangera.
    a) Une femme enceinte dont le jeûne risque de la faire tomber malade,
    Ne finira pas le jeûne, et surtout ne pas attendre qu’elle tombe pour pouvoir manger, dès qu’elle sent les premières faiblesses, elle est autorisée à manger.
    b) Une femme qui allaite et qui a une quelconque maladie, même sans danger, sera autorisée à manger pour son bébé, le strict nécessaire.
    Référence: Rabbi Yaâkov Reisher Responsa Chévout Yaâkov volume 3 siman 37, Rabbi Israël Méïr HaCohen dans Michna Béroura siman 517 Saïf Katan 1 et siman 550 Saïf Katan 5 et Biour Halakha siman 559 Saïf 9, Rabbi Malkiel Tsvi Halévy Tannebaum z.t.l dans Responsa Divré Malkiel volume 3 siman 26.
    Une femme en bonne santé qui allaite son bébé malade, même sans danger et dont le médecin lui a dit que le jeûne engendrera à l’enfant une quelconque faiblesse ou que le lait s’arrêtera, sera autorisée à manger pour son bébé, le strict nécessaire.
    Références: Rabbi Haïm Yossef David Azoulay dans Birké Yossef siman 554, Saïf Katan 5, Responsa Anhaguot volume 4 siman 130, Responsa Dévar Chmouël Abouhab siman 107, Rabbi Moché Sofer dans Hatam Sofer volume 6 siman 23, Responsa Choèl Vénichal volume 5 siman 87, Rav Ovadia Yossef z.t.l. dans Yabiâ Omer, volume 10, Ora’h Haïm, siman 39 et dans Yabiâ Omer, volume 5, Ora’h Haïm, siman 40, Ot 5.

Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

  • Hiloulot 4 AV
    • Rabbi Abraham ben David z.t.l  Président du Tribunal Rabbinique de Lévouv auteur du commentaire du Rif (1621)
    • Rabbi Abraham ben Rabbi Ye’hezkel Taub z.t.l de Kozmir (1904)
    • Rabbi Abraham Loutsato z.t.l (1583)
    • Rabbi Bentsyon Halberstam z.t.l Galice Admour de Bobov auteur du Kdouchat Tsiyon. Il a été assassiné avec ses enfants Rabbi Moché Aharon et 20.000 Juifs z.t.l H.Y.D. après avoir été forcé de creuser une fosse commune dans une forêt en dehors de Lvov (Lemberg). (1874-1942)
    • Rabbi Eliyahou Glucksman z.t.l, Berlin, Dayan de Washington, Erets Yisrael, (1921-2004).
    • Rabbi Ména’hem Azariah z.t.l  le Rama de Pano auteur de plus de 30 livres de Kabbala et autre (1548-1620)).
    • Rabbi Raphaël Abraham Miyou’has z.t.l Yérouchalayim, auteur du Péri Adama sur le Rambam, Mizbéah Adama sur le Choulhan Aroukh, Péné Adama sur les Drachot, Minhat Bikourim sur le Chass, Béer HaMayim (1701- 1771)
    • Rabbi Raphaël Enkaoua z.t.l. Président du Haut Tribunal Rabbinique du Maroc auteur du Karné Réem décisions juridiques , Paâmoné Zahav sur le Choulhane Âroukh,  Toâfot Réem ,Paâmon VéRimon , Hadad Vétéma sur le Talmud.et d’autre encore , enterré à Rabat (1848- 1935)
    • Rabbi Tsvi Méïr ben Chlomo Rabinowits z.t.l Président du Tribunal Rabbinique de Radomsk (1901)
    • Rabbi Yehochouâ Heschel Ben Rabbi Haïm Shmouel z.t.l de Alkosh (1943)
    • Rabbi Yéhouda Bériel z.t.l de Matoba (1722)
    • Rabbi Yéhoudah Loew ben Nahman Kowalski z.t.l (1928)

Refoua Chelema et Réusite

  • Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d’Israël Amen et en particulier
    • mon épouse Sarah bat Fortuné,
    • Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita,
    • Haim Eliézer Ben Tilah
    • Anael bat Chlomo
    • Simha bat Julie Ghezala
    • Rav Shlomo ben Sarah
    Amen

Léilouy Nichmat

  • De tous les défunts du âm Israël et en particulier
    • Sarah Bat Rosa z.t.l.
    • Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
    • Gérard Guerchon Ben Yitshak
    • Fortuné Bat Camille Camouna
    • Rabbi Yossef Haïm Sitruk Chlita ben Emma, z.t.l.
    • Léon Yéhouda ben Rahel véElichä z.t.l
    • Lidia Soufir z.l.
    • Ephraim ben yehouda et Alice

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Marathon Netanyahu-Poutine sur la crise kurde ©

Le Général Sergeï Shoïgu n’avait pas encore décollé d’Israël, mercredi 18 octobre, que les chefs des armées syrienne et iranienne s’ent...