vendredi 21 juillet 2017

La police israélienne interdit l’accès à la vieille ville de Jérusalem aux hommes de moins de 50 ans.....



La police israélienne a indiqué vendredi matin que l’accès à la vieille ville de Jérusalem serait interdit aux hommes de moins de 50 ans afin de prévenir tout débordement au lendemain de violentes manifestions qui ont fait plusieurs dizaines de blessés.

« L’entrée dans la vieille ville et au Mont du Temple sera réservée aux hommes de 50 ans et plus. Les femmes de tous âges seront admises« , a dit la police dans un communiqué.
Plus tôt dans la nuit de jeudi à vendredi, le Cabinet de sécurité israélien a décidé du maintien des détecteurs de métaux installés en début de semaine aux entrées de l’esplanade des Mosquées, à l’issue d’une réunion d’urgence qui s’est tenue en marge des protestations.
« Israël est dévoué à préserver le statu-quo au Mont du Temple ainsi que la liberté d’accès aux lieux saints. Israël est dévoué à la sécurité de tous les pèlerins et visiteurs du Mont du Temple« , a déclaré le communiqué du gouvernement diffusé tôt ce matin après quatre heures d’entretien entre le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, ses ministres, et des chefs de la sécurité.
« Le Cabinet a autorisé la police israélienne à prendre toute décision qui permet d’assurer le libre accès aux lieux saint, tout en maintenant le sécurité et l’ordre public« , a précisé et conclu le document.
Dans le même temps, une nouvelle série d’affrontements ont éclaté jeudi soir au Mont du Temple près de la Porte des Lions à l’entrée de la vieille ville, lorsqu’une foule de manifestants palestiniens ont lancé des pierres et des bouteilles en verre en direction des policiers israéliens.
Lors des heurts 5 policiers israéliens et 22 Palestiniens ont été blessés.
Pour faire face à de nouvelles violences l’armée israélienne a indiqué avoir déployé des renforts à Jérusalem, et 5 bataillons supplémentaires ont été placés en état d’alerte.
Les autorités musulmanes, soutenues par de nombreux pays arabes de la région, accusent l’Etat hébreu de violation des règles du site. Israël de son côté, assure ne pas vouloir modifier les règles tacites du statu quo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Aller de l’avant… par Avraham Azoulay...

Lors de cette fameuse réunion annuelle initiée par le ministère de l’Alya et de l’intégration, toutes et tous y étaient. La ministre So...