dimanche 2 juillet 2017

La médaille des Justes pour un couple de Brennous qui a caché une famille juive........


L’inauguration de la fontaine de la liberté été l’occasion d’honorer la mémoire du couple Morisse qui a caché une famille de juifs en 1942.

Henri Morisse et son épouse Louise-Thérèse étaient de modestes agriculteurs de  Mézières-en-Brenne qui ont risqué leur vie en 1942 pour soustraire une famille juive à la barbarie nazie. Ils ont reçu ce matin la médaille des Justes à titre posthume, à l’occasion de l’inauguration de la fontaine de la Liberté installée au coeur de la commune brennouse.
Les familles Kroch, descendants de ceux qui lui doivent tant, et Goldschmidt, dont les ancêtres ont également bénéficié de l’aide de la population locale, assistaient à cette émouvante cérémonie à laquelle  participaient Ido Bromberg, attaché à l’ambassade Israël et François Gurguenheim, vice-président du Comité français Yad Vashem.
En complément des actes officiels et des discours, des enfants ont lu des poèmes écrit après un voyage à Auschwitz, avant la diffusion de la chanson Nuit et Brouillard, du chant des Partisans, de l’hymne d’Israël et de la Marseillaise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire