dimanche 30 juillet 2017

Des échanges de tirs à Jaffa tournent en affrontements avec la police....


Des dizaines d'émeutiers masqués ont brûlé des pneus et lancé des pierres contre des policiers samedi à Jaffa, dans la partie sud de Tel Aviv, lors d'affrontements qui ont éclaté plusieurs heures après que la police a tiré sur deux hommes impliqués dans des échanges de tirs.
Les deux hommes blessés, arabes israéliens et résidents de Jaffa, ont été emmenés à l'hôpital, où l'un d'eux, âgé de 21 ans, a succombé à ses blessures.
La police a bloqué certaines parties de la rue Yefet et interdit son accès aux véhicules pour contenir les affrontements.
Au moins trois émeutiers ont par ailleurs été arrêtés pour être interrogés, selon les forces de l'ordre.
Des centaines de policiers devraient être mobilisés pour éviter tout incident lors de l'enterrement du jeune homme qui a été abattu, prévu samedi soir.
En début de matinée, des policiers ont ouvert le feu sur deux hommes soupçonnés d'être impliqués dans un échange de tirs au port de Jaffa. Une course poursuite a été engagée, et la police a ouvert le feu blessant les deux individus roulant à moto.
Me Ramzi Ktilat, un proche de la famille de l'homme qui a trouvé la mort, a reproché à la police de ne livrer aucun détail concernant l'incident.
"Personne ne voit aucune raison justifiant les tirs des policiers, la police ne nous donne aucune explication et nous cache des informations", a-t-il déclaré ajoutant que "nous ferons tout pour que justice soit faite".
"La police l'a tout simplement tué. Elle s'autorise à verser le sang des citoyens arabes qui ne vaut rien à ses yeux, c'est intolérable", s'est-il insurgé.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire