mardi 25 juillet 2017

De la souveraineté, pas de l’hésitation....


Par Dror Eydar

http://www.israelhayom.com/site/newsletter_opinion.php?id=19499

Adaptation Mordeh’aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif
1. Maintenant que les détecteurs de métaux sur le Mont du Temple ont été éclaboussé par le sang de Juifs assassinés – un grand-père, un père et une sœur massacrés par les mains d’un misérable qui malheureusement a survécu à ses blessures (pourquoi reculer et les enlever?) ce serait honteux et une humiliation, ainsi qu’une légitimation du bain de sang. En outre, toute personne qui pense que l’élimination des détecteurs de métaux diminuera le désir de ceux qui souhaitent tuer du Juif, nous détruire est dangereusement induite en erreur.
Ne faites pas attention aux accusations répétées du «radicalisme juif». Ils font partie de ce poète proéminent Nathan Alterman qui décrit dans un poème après la Guerre des Six-Jours les tentatives du Diable de vaincre le peuple juif, non par l’usage de la force, mais plutôt –  » ce que je dois faire: je vais ternir son esprit et lui faire oublier la justice de sa cause « .
2. En réalité, la faiblesse de notre réponse (ce que la machine de lavage de cerveau appelle «modération») contient en elle les germes de la terreur. Dès les années 1920, le penseur sioniste révisionniste Ze’ev Jabotinsky appelait à un « mur de fer » aussi bien physique et psychologique que des secours pour protéger les Arabes. C’est seulement ainsi que nous apporterons la paix au pays, a-t-il affirmé.
La source du meurtre arabe n’est pas le désespoir, mais plutôt l’espoir délirant de nous expulser de notre pays. À notre honte, ce meurtre tire son pouvoir de notre faiblesse, à savoir la dispute publique entre les corps de sécurité israéliens après que l’acte a déjà été fait et que les détecteurs de métaux aient été mis en place. N’est-il pas encore clair pour nous que nous devons présenter un front uni et nous considérer comme un mur de force contre les menaces par la «voix de la colère» de Ramallah et les éléments islamistes de chez nous? Est-ce qu’un siècle n’est-il pas assez suffisant pour connaître ce modèle meurtrier, alimenté par l’hésitation juive?

3. D’où vient cette hésitation? Elle vient du doute de notre droit à cette terre, en particulier à Jérusalem et au Mont du Temple. La propagande incessante a réussi à les effacer de nos esprits à tel point que nous semblons avoir oublié les principes fondamentaux du sionisme, décrits dans la version originale de « Hatikva », l’hymne national d’Israël: « Revenir à la terre de nos pères … La terre de Sion et de Jérusalem. C’est la justification de notre retour en tant que peuple, à l’histoire en général, et plus précisément à Zion.
Voici une autre vérité fondamentale que nos sages nous ont appris dans le Talmud babylonien, que nous avons appris dans notre chair depuis le jour où nous sommes devenus une nation: l’impératif moral de «si quelqu’un vient te tuer, lève-toi et tue-le d’abord .  » Cela inclut ceux qui incitent à tuer des Juifs, et ceux qui justifient le meurtre de Juifs avec de fausses affirmations qu’Israël menace le Mont du Temple (alors que ceux qui le profèrent sont les Musulmans). Nous devons nous lever et les désarmer avant qu’ils ne se lèvent contre nous.

C’est l’Autorité palestinienne et les Frères musulmans parmi nous qui sont responsables du sang répandu.
4. Dans une interview accordée à Al Jazeera, le major-général Yoav Mordechai coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires, a fait presque des excuses sur les actions d’Israël en disant à plusieurs reprises: « Nous ne voulons pas changer le statu quo … seulement prévenir Une autre attaque ». Et que savez-vous, a demandé l’interviewer, d’Al Jazeera au général en tant que « Coordonnateur des activités dans les territoires palestiniens », « Y a-t-il quelqu’un qui aurait une idée sur la façon d’éviter les attaques terroristes, qui risquent de se produire à nouveau, de manière à sécuriser les fidèles? » Alors, chers téléspectateurs d’Al Jazeera, que conseilleriez-vous au général des Forces de défense israéliennes afin d’empêcher une attaque terroriste sur les fidèles?
5. Ce sentiment mortifère meurtre n’est pas né en 1967 ni même en 1948. Il est né avec l’islam, qui a imposé ses croyances à de nombreuses nations au fil de l’épée. Les Juifs ont refusé d’accepter la religion de Mahomet; Ils savaient qu’il nous avait donné ses principales idées. La construction de la mosquée sur le Mont du Temple était une déclaration symbolique de l’annulation du Judaïsme et la victoire de l’Islam comme héritiers légitimes. Ce sentiment symbolise la seule véritable occupation: l’occupation musulmane en 638 avec la conquête du Calife Omar de Jérusalem. Quiconque pense que le conflit est politique ou sécuritaire ignore le défi que pose le problème du Mont du Temple: la question de notre identité en tant que pays qui est rentré dans ses terres. Le monde arabe nous teste pour voir à quel point nous sommes attaché à cette terre.
6. Quelle est la source de la colère au sujet de la résolution de l’UNESCO qui refuse notre lien au Mont du Temple? Pourquoi demandons-nous à d’autres pays de déménager leurs ambassades à Jérusalem? Si le gouvernement israélien exige que le monde reconnaisse notre souveraineté sur Jérusalem, nous devons nous conduire comme souverains là-bas. En effet, le conflit des détecteurs de métaux vient d’eux surveillant la présence souveraine de l’Etat juif sur le Mont du Temple


Une présence souveraine exige une détermination. Pas une présence hésitante et indécise qui souhaite apaiser nos ennemis, mais plutôt une présence claire et naturelle d’une nation sur son site le plus saint, un lieu désiré qui nous a ramené à la maison après 2 000 ans d’exil. De même qu’il serait tout à fait déraisonnable d’abandonner les arrangements de sécurité en raison de la menace de violence de bandes à Tel-Aviv, il serait tout aussi déraisonnable de renoncer à des mesures de sécurité à Jérusalem en raison de menaces terroristes contre les vies juives.
7. Une famille juive s’est réunie pour célébrer la naissance d’un bébé un vendredi soir, juste avant qu’il n’entre dans l’alliance de notre père Abraham. Cette belle coutume s’appelle Shalom Zachar, ou bienvenue aux hommes. L’alliance est liée à la paix, comme il est écrit dans Nombres 25:12:  » Voici, je lui dis que j’ai fais mon alliance de paix avec lui « .
Depuis sa création, la circoncision rituelle est reliée dans les Écritures à l’héritage de la terre (voir Genèse 17). Le meurtre arabe cherche à rompre ce lien entre le peuple juif et ses terres, de même que la propagande islamiste cherche à rompre notre lien avec le Mont du Temple. Le Zohar, le texte kabbalistique principal, parle d’une sorte de connexion que les musulmans ont à la terre d’Israël, car ils sont également circoncis. Ce droit les attendra jusqu’à ce que le sang des milliers de Juifs assassinés noiera nos meurtriers et les expulsera de notre terre. « Chantez à haute voix, nations de son peuple, car il vengera le sang de ses serviteurs et se vengera de ses adversaires et fera expiation pour le pays de son peuple ». (Deutéronome 32:43).
SOURCE :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Marathon Netanyahu-Poutine sur la crise kurde ©

Le Général Sergeï Shoïgu n’avait pas encore décollé d’Israël, mercredi 18 octobre, que les chefs des armées syrienne et iranienne s’ent...