mardi 25 juillet 2017

BDS : Des boycotteurs scandalisés d’être …. boycottés par Israël !


Une délégation de Jewish Voice for Peace, une organisation anti-israélienne qui utilise un nom juif pour tromper les gogos, s’est plaint au gouvernement israélien que la compagnie aérienne ne les laissait pas embarquer.
Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.
Cinq membres d’une délégation ont été empêchés d’embarquer à bord de leur vol à Washington, DC, en raison de leur militantisme dans le mouvement antisémite Boycott, Divestment et Sanctions BDS et Jewish Voice for peace.
L’organisation a annoncé hier lundi que la délégation a tenté de prendre son vol Lufthansa à l’aéroport international de Dulles, mais a été informée que le gouvernement israélien avait ordonné à la compagnie aérienne de ne pas laisser monter les cinq passagers à bord.
En mars, le parlement israélien a modifié la loi d’entrée afin de boycotter les boycotteurs, militants du mouvement BDS et leur interdire l’entrée en Israël. La modification s’applique aux organisations d’activistes contre Israël, ainsi qu’aux dirigeants et principaux militants de ces groupes.
Le porte-parole de Lufthansa, Tal Muscal, a confirmé que les membres de la délégation n’avaient pas le droit de monter à bord suite à la demande du gouvernement israélien. Lufthansa n’a pas été informé du motif de l’interdiction.
Muscal a déclaré que la compagnie aérienne doit obéir aux demandes des gouvernements comme celles de bloquer les passagers.
« Nous ne savons pas qui sont ces personnes », a déclaré Musc. « Nous n’avons aucune information quant à savoir pourquoi le gouvernement israélien ne veut pas qu’ils entrent. Nous devons simplement respecter les règles et règlements de chaque pays dans lequel nous opérons. « 
Le Premier ministre israélien a refusé de commenter l’incident.
Trois des militants BDS étaient membres de Jewish Voice for Peace, y compris « une » rabbin extrémiste, un Presbytérien, et Shakeel Syed, membre du conseil national des musulmans américains pour la Palestine.
Les 18 autres participants sont arrivés lundi matin en Israël et ont été autorisés à entrer après plusieurs heures d’interrogation.
Jewish Voice for Peace déclare sur son site web qu’il soutient le boycott, le désinvestissement et les sanctions contre Israël, et se dit scandalisé d’avoir été boycotté en retour.
« Israël m’a refusé la possibilité de voyager là-bas en raison de mon travail pour la justice pour les Palestiniens, même si je suis juive et rabbin », a déclaré Alissa Wise. « J’ai le cœur brisé et indigné. C’est une nouvelle démonstration que la démocratie et la tolérance en Israël ne s’étendent qu’à ceux qui s’inscrivent dans le cadre de ses politiques de plus en plus répropaines contre les Palestiniens. »
Et il y a de quoi se scandaliser : comment Israël ose-t-il les boycotter, de quel droit, pour qui se prennent-ils ?
Un projet de loi anti-BDS au Congrès américain devrait élargir, s’il est voté, la loi existante qui interdit les boycotts imposés par les gouvernements étrangers.
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire