mardi 4 juillet 2017

Attentat au Tombeau de Rachel (Kever Rah’el).....


Par miracle, l’attaque n’a fait aucun blessé et n’a causé aucun dégât matériel. Les rabbins et les étudiants du Kolel  Rahel Iménou qui se trouvent tous les jours sur place, ont raconté qu’ils avaient entendu une très forte détonation pendant leur Limoud.

Des unités de la police et des gardes-frontières sont intervenues immédiatement sur les lieux pour tenter de retrouver les assaillants.

Le Rav Zvi Uziyahu, qui fait partie de la direction des institutions Rah’el Iménou, a raconté aux médias : « Grâce à D., nous avons bénéficié d’un miracle. L’engin aurait pu faire de nombreuses victimes parmi les personnes qui attendaient l’autobus ou étaient à l’entrée du site ».

Le Rav Uziyahu a ensuite exprimé sa reconnaissance aux forces de sécurité ‘qui sont présentes en permanence pour permettre l’étude et la prière à Kever Rah’el malgré la situation sécuritaire ’. 

Il a ajouté : « Les activités du Kolel et l’étude se sont poursuivies et se poursuivront comme à l’accoutumée dans les prochaines heures, y compris le Kolel H’atsot (de minuit) ».

‘La Yeshivat Rah’el Iménou a été fondée pour une seule et unique raison: permettre au plus grand nombre possible de Juifs d’adresser leurs supplications à la matriarche Rachel, chaque jour et à toute heure’.

C’est ce qu’indique le site de l’institution. Il précise encore : ‘Pour cela, chaque jour de l’année, des rabbins et des cabalistes prient sur ce lieu saint en citant des noms, hiver comme été, sous la neige et dans une chaleur torride, les veilles de shabbat ou n’importe quand d’autre’.

Il souligne aussi qu’il existe un standard téléphonique qui reçoit les nombreuses demandes de Juifs d’Israël ou de diaspora qui ont besoin d’aide et souhaitent qu’on prie pour eux sur la tombe de Rachel.

Claire Dana-Picard 

Source Chiourim

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le secret d’Adolf Jacob Hitler, Petit fils illégitime de la famille Rothschild ? Vidéo !

Sur cette fiche des Renseignements Généraux que le magazine Sciences et Avenir a publié en mars 2009, on peut clairement lire le deuxiè...