vendredi 16 juin 2017

Voici ce qu'il se passe dans votre corps quand vous buvez du Coca-Cola ...


1 canette de Coca = 7 morceaux de sucre

Imaginez une seconde, quand vous ouvrez une canette de Coca, c’est comme si vous aviez devant vous 7 morceaux de sucre et que vous les avaliez les uns après les autres. Si cela paraît impressionnant, ce n’est pas le seul aliment qui a ce genre d’équivalence, mais quand on y pense, ça fait tout de même beaucoup.
En sachant que l’apport journalier en sucre ne doit pas dépasser 25g, une simple canette de ce soda explose le score puisque 7 morceaux de sucre équivalent à 35g.

Quelques minutes plus tard…

L’organisme a absorbé tout le sucre au bout de 20 minutes, alors l’index glycémique et le taux d’insuline augmentent. Le sucre se transforme ensuite en graisse dans le foie.
Après 40 minutes, le corps a assimilé la caféine contenue dans le Coca-Cola. Cela a pour effet d’augmenter le flux sanguin d’une part, et faire disparaître la sensation de fatigue.
Après une heure, le corps élimine la quantité de sucre importante qu’il vient d’ingérer à travers les urines, ce qui entraîne la déshydratation. Le problème est que cette dose de sucre donne envie d’en consommer plus, agissant comme une drogue forte. Le processus reprend comme un cercle vicieux.

Les effets du Coca sur le long terme

Un Américain, George Prior, a voulu tenter l’expérience suivante : boire du Coca tous les jours pendant 1 mois. Mais pas n’importe quelle quantité : 10 canettes de Coca par jour !! Il en a d’ailleurs fait un site pour relater son expérience, que l’on peut consulter ici : http://10cokesaday.com/
Bien sûr, boire une telle quantité de soda par jour n’est pas donné à tout le monde, mais il a souhaité le faire pour que tout le monde puisse se rendre compte de ce que le Coca pouvait avoir comme effet sur la santé.
Résultat : il a pris 10 kilos en un mois, a gagné de la masse graisseuse… mais le plus remarquable, c’est qu’après un check-up complet suite à cette expérience, les médecins ont trouvé qu’il était en excellente santé, comme s’il ne s’était rien passé…Reste à savoir ce qu'il se serait passé s'il avait prolongé cette étude !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire