jeudi 22 juin 2017

Un jour on enseignera aux élèves français : « nos ancêtres les Arabes »


Douce France je ne suis pas sûr, mais pauvre France, aucun doute n’est permis.

Je plains ce pays que j’aime tant d’avoir déroulé le tapis rouge à l’hydre islamique qu’elle a prise pour une bête inoffensive.
La France héritière des Lumières est en train de mourir pour laisser la place à une France cauchemardesque toute revêtue de noir comme si elle portait son propre deuil.
Ses cités peuplées des femmes et d’hommes sortis tout droit des temps des cavernes.
A travers leur tenue vestimentaire et leur style afghan, tout indique qu’ils sont candidats à la médaille du non travail.
De quoi vivent-ils ? Seul Allah le sait qui les a comblés de ses faveurs en faisant d’eux des enfants de la République.
Tous ces visages d’une tristesse indescriptible croisés sur mon chemin quand je suis en Région parisienne me dépriment et m’effraient.
Où est cette France de la vie qui a bercé mon enfance et qui a rayonné sur le monde, séduisant artistes, peintres, poètes, chercheurs, écrivains, et tous les amoureux de la liberté ?
Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.
La République se voile plus que jamais et Marianne est au stade final de sa métastase cancéreuse. Je suis trop pessimiste quand à ses chances de rémission.
Je vois plutôt une population française de plus en plus vieillissante vivant dans des maisons collectives médicalisées et une population importée, jeune et nombreuse, la France de demain.
Le futur de la France s’écrira de droite à gauche, ses manuels d’histoire enseigneront l’histoire de nos ancêtres la tribu de Qoreish, celle qui a enfanté le pire criminel sanguinaire de tous les temps, l’ignoble pédophile et incestueux Mahomet.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire