dimanche 12 février 2017

Un Canadien schizophrène retrouvé en Amazonie cinq ans après sa disparition.....


Agé de 39 ans, il a été retrouvé en Amazonie en janvier, à 10 000 km de là où il avait disparu 5 ans auparavant.

Anton Pilipa, un travailleur humanitaire, avait été vu pour la dernière fois dans la ville canadienne de Scarborough en 2012. Depuis, ses proches étaient sans nouvelle de ce Canadien âgé aujourd'hui de 39 ans, qui venait de débuter un traitement pour soigner sa schizophrénie. Anton Pilipa a finalement été retrouvé fin novembre, toujours sans document ni argent, en Amazonie, relate la BBC Brésil.  
Soit à 10 000 km de là où il a disparu, en partant de chez lui sans emmener d'argent, ni papiers d'identité ou vêtements. Sa famille avait diffusé des avis de recherche et ne cessait de vérifier sa présence dans les morgues et les prisons du Canada.  

La santé d'Anton "commençait à se détériorer"

Selon CBC News, Stefan Pilipa, le frère d'Anton, est allé le chercher au Brésil et les deux hommes sont rentrés chez eux, lundi. "Je sais que j'ai de la chance d'être vivant (...) et je suis très heureux de retrouver à ma famille", a déclaré le voyageur à la BBC Brésil. Le Canadien, qui n'a donné que peu de détails sur son intrigant périple, est apparu avec une barbe très fournie et des cheveux longs.  
Il a affirmé à ses proches avoir parcouru la majorité de son voyage à pied, sans chaussures. Mais son récit comporte de nombreuses zones d'ombre.  
"J'étais vraiment frustré pendant tout ce temps, et je me posais toujours la même question: 'Où est-t-il? Que lui est-t-il arrivé?", a relaté son frère à la chaîne CBC. "Je me suis soulagé qu'il soit en vie et qu'il ait survécu jusqu'ici", a-t-il ajouté. Lorsqu'il a été retrouvé, la santé d'Anton "commençait à se détériorer", "Nous l'avons retrouvé juste à temps", a ajouté Stefan.  

Une première fugue en novembre

La BBC affirme que l'homme a été aperçu une première fois fin novembre alors qu'il marchait au milieu d'une route au Brésil, en tenant des propos incohérents et en mettant sa vie en danger. Il ne parlait pas portugais et avait été hospitalisé. Mais le Canadien avait pris la fuite alors que les autorités venaient de l'identifier et de prévenir son frère, contacté sur Twitter.  
Lorsque Anton Pilipa a été retrouvé une seconde fois au bord d'une route, les autorités brésiliennes, qui l'avaient déjà identifié, ont été en mesure de prévenir de nouveau sa famille, relate la chaîne. Il a fallu plusieurs semaines à la famille du trentenaire pour rassembler l'argent nécessaire à payer l'hospitalisation d'Anton, son nouveau passeport, ainsi que les billets d'avions qui ont permis à son frère d'aller le chercher et de le ramener au Canada. 

Ses proches ont même lancé une cagnotte en ligne, et avaient récolté plus de 12 000 dollars (11 000 euros). 

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-sud/un-canadien-schizophrene-retrouve-en-amazonie-cinq-ans-apres-sa-disparition_

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Français, sortez vos chéquiers : une nouvelle loi permettra aux Algériens de venir plus nombreux se faire soigner en France....

Quelques jours seulement après la visite du Président français Emmanuel Macron en Algérie, les lobbyistes algériens de l’Assemblée Nati...