jeudi 16 février 2017

NKM frappe fort : la Présidente du Groupe LR saisit le Préfet et exige la fin des rassemblements anti-Israël à Paris...


La patronne du groupe Les Républicains au Conseil de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, a saisi mercredi le Préfet de Police de Paris pour demander l’arrêt des rassemblements anti-israéliens dans la capitale.
« Monsieur le Préfet de Police, comme l’avait d’ailleurs annoncé le Premier ministre Manuel Valls il y a quelques mois et conformément aux engagements du Conseil de Paris, je vous demande de n’autoriser aucun rassemblement appelant au boycott de l’État d’Israël et de poursuivre systématiquement tout rassemblement non autorisé incitant à la haine envers un État démocratique et reconnu », a écrit l’élue dans un courrier adressé au Préfet de Police de Paris.
nkm-israel
Selon Nathalie Kosciusko-Morizet, la prolongation de l’état d’urgence donne au préfet les moyens d’interdire ces rassemblements.
En 2016, le Conseil de Paris avait adopté un vœu condamnant les appels au boycott d’Israël et les actions anti-israéliennes du mouvement antijuif Boycott, Désinvestissement, Sanction (BDS).
Le texte voté condamne le boycott envers Israël, les appels au boycott relayés lors de rassemblements sur l’espace public parisien. Le texte précise également que la ville de Paris interdit l’accueil dans les établissements publics ou subventionnés de la Ville des événements visant à promouvoir le boycott d’Israël. Le vœu était soutenu par le parti Les Républicains ainsi que par la maire de Paris Anne Hidalgo.
Suite à ce vote, la préfecture de police de Paris avait interdit aux organisations anti-israéliennes d’appeler au boycott d’Israël que ce soit par paroles, écrits, dessins, images et tout autre moyen d’expression. Toute personne enfreignant cette interdiction est susceptible d’être interpellée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Français, sortez vos chéquiers : une nouvelle loi permettra aux Algériens de venir plus nombreux se faire soigner en France....

Quelques jours seulement après la visite du Président français Emmanuel Macron en Algérie, les lobbyistes algériens de l’Assemblée Nati...