dimanche 5 février 2017

Moi, Michel-Edouard Leclerc, je déclare que les produits vendus par Auchan et Carrefour ne sont pas frais....



Imaginez Michel-Edouard Leclerc déclarer publiquement que les produits vendus par ses concurrents sont frelatés et que les siens sont excellents.
Imaginez Michel-Edouard Leclerc créer un site internet où vous tapez le nom d’un commerce concurrent, et arrivez sur une page qui vous dit : «attention, allez faire vos achats ailleurs, les produits qui sont vendus par ce commerce ont une date d’expiration trafiquée, leurs produits frais sont d’origine douteuse.»
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
Imaginez maintenant qu’un journal crée ce site internet et dise exactement cela de certains de ses concurrents.
Bienvenu dans le monde réel. Bienvenu sur le site internet du Monde :
Le Monde dit du Monde : «Ce site est en principe plutôt fiable.» Comme c’est mignon…
Le Monde est au-dessus de tout soupçon. S’il diffusait des articles trompeurs, il apparaîtrait avec un avertissement en rouge sur son Décodex.
A moins que…
  • Le 31 décembre, Le Monde diffusait une fausse info sur le piratage de l’élection américaine par la Russie :
Une fausse info dont nous étions évidemment au courant– et nos confrères aussi.
  • Le très sérieux Romandie.com n’hésita d’ailleurs pas à s’en prendre à l’AFP, qu’avait repris Le Monde :
Heureusement, Michel-Edouard Leclerc ne se pose pas en juge et partie. Il ne diffame pas ses concurrents. Samuel Laurent, le gratte-papier revanchard du Monde qui a fait jaillir ce projet de sa caboche ferait peut-être bien de s’en inspirer.
Leclerc ne raconte pas de salades, il les vend et elles sont fraîches.
Quand Leclerc fait du flan, on ne risque pas d’être intoxiqué.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire