jeudi 16 février 2017

Michel Houellebecq : « Qu’est-ce qu’ils en ont à faire, des Palestiniens, nos Musulmans ? »


Dans un long entretien accordé jeudi au Point, l’écrivain français Michel Houellebecq pointe la responsabilité d’Olivier Besancenot ou d’Edwy Plenel qui encouragerait les Musulmans de France à focaliser sur la Palestine.
« Pourquoi les Musulmans français s’intéressent-ils davantage à la Palestine qu’aux Musulmans d’Afrique ou d’Asie ? Il me semble que c’est lié à l’extrême gauche, qui a désigné Israël comme ennemi : des gens comme Besancenot ou Plenel, enfin ceux qui ont développé cette construction aberrante qu’est l’islamo-gauchisme. On connaît donc les coupables. », a accusé l’auteur du pamplhet polémique Soumission.
« Je crois que ce nouvel antisémitisme est quand même la conséquence directe du conflit israélo-palestinien. C’est un peu troublant, d’ailleurs : après tout, qu’est-ce qu’ils en ont à faire, des Palestiniens, nos musulmans ? », a-t-il poursuivi.
Le polémiste, qui avoue avoir été « neutre » un temps sur le conflit israélo-palestinien, affirme que les attentats palestiniens l’ont choqué. « Ce sont les méthodes qu’on utilise qui déterminent la valeur d’une cause. Non seulement la fin ne justifie pas les moyens, mais des moyens immoraux entachent la fin elle-même. Les Palestiniens se sont discrédités à mes yeux. », assure-t-il.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire