vendredi 3 février 2017

L’Union européenne baisse d’un ton à l’égard d’Israël et veut ouvrir une nouvelle page........


Après une longue période « difficile » entre l’Union européenne et l’Etat d’Israël, Bruxelles semble se rallier à des positions plus nuancée concernant Israël. Selon le site d’information israélien « NRG », il semble que l’UE ait pris la décision « au regard de la situation géopolitique internationale » d’adopter une approche plus équilibrée vis à vis de l’Etat juif.
Tout reste encore possible entre Bruxelles et Jérusalem. La prochaine démonstration du rapprochement voulu de part et d’autre aura lieu le 28 février prochain. Les deux parties ont convoqué l’assemblée du Conseil d’association UE-Israël, c’est à dire l’instance bilatérale au niveau ministériel. L’Union européenne sera représentée par Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne et le ministre de la coopération régionale Tzachi Hanegbi représentera Israël.
Des deux côtés, on présente cette rencontre à venir comme « un retour à la normale ». Il faut dire que cette instance, véritable baromètre des relations bilatérales, ne s’était pas réunie depuis 4 ans. Selon « NRG », la décision de se rapprocher d’Israël a été prise à haut lieu à Bruxelles après les derniers développements politiques à l’échelle planétaire, mais aussi au niveau européen.
Pour Emmanuel Nahshon, porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien « C’est une évolution extrêmement positive, qui permettra à Israël et à l’Union européenne d’approfondir leur relation sur de nombreux sujets. Nick Westcott, qui dirige la commission Loyen-Orient de l’UE a estimé au cours d’un récent passage en Israël « que le meilleur restait à venir » et qu’il se passait « beaucoup de belles choses entre l’Union européenne et Israël ».
Dans 15 jours, l’UE organisera un séminaire contre l’antisémitisme et la sous-commission chargée des relations économiques avec Israël se réunira la semaine prochaine. Le site en ligne « NRG » de conclure « Netanyahou est devenu le chouchou de Trump, entretient d’excellentes relations avec Poutine,  est apprécié dans de nombreuses capitales européennes (et récemment à Londres), bref, l’UE ne peut plus faire l’impasse sur un acteur aussi incontournable qu’Israël ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Autriche: le vainqueur des législatives exige un engagement contre l'antisémitisme....Vidéo !

Une organisation a listé pas moins de 60 dérapages antisémites et xénophobes imputables à des cadres du FPÖ Le jeune conservateur...