mardi 21 février 2017

Le Premier ministre Netanyahou rend visite à la communauté juive de Singapour...


Netanyahou s'est rendu à la synagogue Maghain Aboth, à l'occasion de sa visite historique de la Cité-État
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a rendu visite lundi à la communauté juive de Singapour, à la synagogue Maghain Aboth, à l'occasion de sa visite historique de la Cité-État.
Des enfants de la communauté l'ont accueilli à l'entrée en chantant et en agitant des drapeaux de Singapour et d'Israël. On a également lu la prière pour l'État hébreu.
"Je vous transmets les salutations de notre capitale éternelle, Jérusalem, et je vous transmets les salutations d'une nation semblable (à la vôtre) car je pense que Singapour et Israël sont des nations similaires. Je ressens le privilège et l'honneur d'être le premier Premier ministre à faire une visite officielle à Singapour", a déclaré Benyamin Netanyahou.
"Cela représente un lien évident, un lien croissant", a-t-il ajouté.
GPO
Le lien entre la Cité-État et l'État hébreu remonte aux premières années qui ont suivi la décolonisation britannique, avant même que des relations diplomatiques n’aient été officiellement établies quatre ans après l'indépendance en 1965.
"Il y a 70 ans, quand vous regardiez Israël et que vous regardiez Singapour, il n'y avait pas grand-chose à voir. Mais (aujourd'hui) il y a beaucoup à voir et ce n'est pas de manière accidentelle que nos deux nations ont formé ce lien entre elles", a indiqué le Premier ministre.
"Nos deux pays veulent faire des choses, Israël est la nation de l'innovation et nous sommes tous deux des centres pour les entrepreneurs. Nous avons un talent inné et nous avons beaucoup de succès", a-t-il continué en insinuant que la petite taille des deux pays ne les empêchait pas d'être de grandes nations.
L'armée singapourienne, considérée aujourd'hui comme l'une des plus puissantes en Asie du sud-est, a d'ailleurs utilisé dès la fin des années 60 le même type d'armement que les Israéliens et peut mobiliser des centaines de milliers de réservistes en quelques heures.
CHAIM TZACH/GPO
Pour Israël, Singapour constitue aujourd'hui l'un des principaux clients de son industrie militaire, aboutissement de quarante années de coopération soigneusement tenue secrète.
S'adressant à la communauté juive de Singapour, il a par ailleurs salué les deux "grandes puissances" prises en exemple aujourd'hui dans le monde en raison notamment de leurs "énormes possibilités économiques" et de leur "esprit débridé" que les deux nations savent utiliser.
"Ce n'est pas à la communauté juive de Singapour que je vais apprendre quelque chose parce que vous êtes ici depuis près de deux siècles et que vous vivez (déjà) cette quête entrepreneuriale depuis plusieurs décennies. Aussi, je pense que vous êtes un pont humain entre Singapour et Israël", a affirmé Benyamin Netanyahou avant de préciser qu'il sait que la communauté se soucie aussi de l'État d'Israël et des traditions juives.
A peine rentré des Etats-Unis où il a rencontré le président Trump, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s'est envolé dimanche après-midi à Singapour, avant de se rendre en Australie mardi. C'est la première fois qu'un Premier ministre israélien fait une visite officielle dans ces deux pays.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le monde, l’innovation et Israël selon Binyamin Netanyahu....

Le dynamisme économique peut aider à faire des amis aussi bien que des fortunes, explique Binyamin Netanyahu, Premier ministre d’Israël...