mercredi 8 février 2017

Israel "La prochaine guerre n'est qu'une question de temps"


Le ministre de l'éducation Naftali Bennett a parlé ce matin lors d'un service commémoratif pour Ella Abukasis, qui a été tuée en 2005 en protégeant son frère cadet contre une roquette Qassam.

"De nos jours également, ils continuent de nous menacer, continuent de nous faire du mal. Contre un ennemi qui envoie ses enfants pour protéger les terroristes, nous envoyons des soldats pour protéger les enfants. Mais cela n'a pas sauvé Ella."

"Les dangers de nos jours sont de plus en plus importants, depuis Gaza et depuis le Liban, le prochain round de combats n'est pas une question de 'si' mais seulement de 'quand', et cette fois nous devrons terminer (la guerre) non pas avec une impasse, mais par une victoire définitive, afin d'empêcher que nous ne soyons le seul pays au monde où nos enfants ne peuvent marcher dans la rue sans le danger qu'une roquette ennemie ne tombe sur eux. 

Notre ennemi investit tout son temps et ses ressources pour nous tuer."

"Au lieu de construire la vie, ils investissent dans la construction d'outils de mort. Ce n'est qu'avec une victoire définitive sur l'ennemi que nous y mettrons fin."

Le 15 janvier 2005, Ella retournait chez elle après des activités avec son groupe de jeunes dans la ville de Sdérot, près de Gaza. Son petit frère Tamir Yaakov marchait à côté d'elle. Quand une sirène d'alerte rouge a soudainement été entendue, signalant le tir d'une roquette depuis Gaza, elle a pris son frère dans ses bras pour le protéger.
La roquette a explosé près des deux enfants, Tamir Yaakov a été légèrement blessé, mais Ella a subi de graves blessures à la tête.

Elle a été transférée à l'hôpital dans un état critique et, une semaine plus tard, son décès a été confirmé.
Agée de 17 ans lors de sa mort, elle a laissé derrière elle ses parents, deux sœurs et deux frères.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Français, sortez vos chéquiers : une nouvelle loi permettra aux Algériens de venir plus nombreux se faire soigner en France....

Quelques jours seulement après la visite du Président français Emmanuel Macron en Algérie, les lobbyistes algériens de l’Assemblée Nati...