mardi 21 février 2017

Haine du Juif en France : la chanteuse Keren Ann dénonce le silence des médias sur le chroniqueur antijuif Mehdi Meklat....


La chanteuse franco-israélienne Keren Ann a dénoncé lundi le silence des médias sur le chroniqueur antijuif Mehdi Meklat.
« Toujours aucune réponse de @lesinrocks. Triste de voir le silence des médias à ce sujet », a-t-elle tweeté.


Samedi déjà, l’artiste avait dénoncé la visibilité médiatique accordée par le magazine Les Inrocks au chroniqueur antijuif. « @lesinrocks @PascaleClark Je ne comprends pas comment quelqu’un qui tient de tels propos a constamment une plateforme chez vous », avait-t-elle tweeté.



Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

@lesinrocks @PascaleClark
Je ne comprends pas comment quelqu'un qui tient de tels propos a constamment une plateforme chez vous 😞

Interpellée par la chanteuse, la journaliste Pascale Clark qui avait mis le pied à l’étrier à France Inter à Mehdi Meklat, a apporté tout son soutien au chroniqueur antijuif. « @KerenAnnMusic À l’antenne @mehdi_meklat ne fut que poésie, intelligence et humanité. Son personnage odieux, fictif, ne servait qu’à dénoncer. Les comiques font ça à longueur d’antenne et tout le monde applaudit », a-t-elle expliqué sur Twitter.


Suite à un numéro des Inrocks consacré à l’ex ministre de la Justice Christiane Taubira et aux blogueurs  Mehdi Meklat et Badroudine Saïd Abdallah, de nombreux internautes ont ressorti des anciens tweets controversés de Mehdi Meklat.
« Pourquoi les juifs ont le droit de prendre le métro ? », s’interrogeait ainsi Mehdi Meklat dans un tweet d’avril 2014. « Sarkozy = la synagogue = les juifs = shalom = Oui, mon fils = l’argent #ToiAussiFinanceLaCampagneDeSarkozy », peut-on lire sur un tweet de 2012. « Faites entrer Hitler pour tuer les juifs #César2012 », a-t-il également tweeté.
mehdi-meklat
Réagissant à ce tollé, Mehdi Meklat s’est fendu samedi de plusieurs tweets censés justifier ses étranges messages (sans nier, donc, qu’il en était l’auteur). D’après ses dires, l’ex-journaliste et bloggeur incarnait jusqu’en 2015 sur Twitter « Marcelin Deschamps », « un personnage honteux raciste antisémite misogyne homophobe » … à travers qui il « questionnai[t] la notion d’excès et de provocation ».
Dans un reportage du Monde daté de septembre 2016, son ami Mouloud Achour l’avait mis en garde: « Arrête ces Tweets! Tu n’es pas dans une cour de récréation! Les écrits restent, un jour on te les ressortira ». Il avait répondu: « Mes Tweets sont des pulsions! ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Autriche: le vainqueur des législatives exige un engagement contre l'antisémitisme....Vidéo !

Une organisation a listé pas moins de 60 dérapages antisémites et xénophobes imputables à des cadres du FPÖ Le jeune conservateur...