dimanche 8 janvier 2017

Un costume de « valeurs » bien trop grand pour Azaria ©



Un Procès Militaire qui s’est déroulé comme s’il s’agissait d’une expérience de Laboratoire..

On a imposé sur les épaules du Sergent Elor Azaria le poids d’une question nationale bien trop lourde, qui n’a pas de lien avec lui (ou lui seul) : le combat pour le caractère Juif du pays. Il s’agissait simplement d’une grave erreur commise par un soldat dans la précipitation et on aurait dû traiter l’événement, d’abord et avant tout, sous ce jour.
Dror Eydar



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Français, sortez vos chéquiers : une nouvelle loi permettra aux Algériens de venir plus nombreux se faire soigner en France....

Quelques jours seulement après la visite du Président français Emmanuel Macron en Algérie, les lobbyistes algériens de l’Assemblée Nati...