vendredi 27 janvier 2017

« Ils viennent aux USA pour nous créer des problèmes… »


Donald Trump a clairement expliqué qu’il est nécessaire de limiter l’accès des USA aux ressortissants de pays à risque terroriste. Il vient de signer un ordre exécutif en ce sens.

Pour Donald Trump– pragmatique lucide et sage et pas du tout idéologue– cette mesure est justifiée car ils viennent aux Etats-Unis pour y créer des problèmes.
Pas seulement aux USA, monsieur le Président, mais aussi en Australie, au Canada et en Europe, bref partout où ils émigrent pour imposer la loi d’Allah, la charia, par la ruse ou la violence.
Là où les musulmans s’incrustent, le chaos et son cortège d’horreurs s’installent, mais rarissimes sont les dirigeants occidentaux prêts à l’admettre. Vous êtes une exception.
Le but de cette décision est de limiter temporairement l’entrée des migrants en provenance de certains pays musulmans, où la foi en Allah s’est tellement radicalisée au point de dégénérer en un terrorisme sanglant.
Toutefois, il ne s’agit pas de stopper tous les musulmans.
«Ce n’est pas un décret d’interdiction contre tous les musulmans» s’empresse-t-il d’expliquer «mais contre les pays, qui nourrissent le terrorisme par des discours de haine envers les non-musulmans
Après le décret pour la construction d’un mur à la frontière du Mexique, Donald Trump signe un ordre exécutif afin de bloquer pendant un mois l’entrée en Amérique de citoyens de sept pays musulmans : Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen. Les musulmans de ces pays ne sont pas parmi les plus doux et les plus tolérants et leurs exploits criminels en Occident ne plaident guère en leur faveur. Dans les centres d’accueil occidentaux, ils continuent à opprimer, à menacer, à brutaliser leurs compatriotes de confession chrétienne.
Ce projet, selon la presse américaine, est intitulé : «Protéger la Nation contre les attentats terroristes de la part de ressortissants étrangers» et inclut également l’interruption totale pendant quatre mois du programme d’admission de réfugiés fuyant les pays en guerre.
«Ce sont des personnes, qui dans la plupart des cas, entrent chez nous avec des intentions diaboliques» a expliqué le Président au cours d’une interview mercredi soir à la chaîne ABC. «Ce sont des membres de l’EI. Ils arrivent ici avec de faux prétextes. Je ne les veux pas
Donald Trump a clairement expliqué que ce décret vise des pays dont les gens viennent aux USA dans l’intention d’y créer d’énormes problèmes.
«Notre pays est confronté à suffisamment de difficultés internes, il est dès lors inutile d’accueillir des gens qui sont majoritairement animés par la volonté d’y créer de terribles destructions
En ce début d’année, Dreuz a besoin financièrement de votre soutien, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.
Le décret devrait également inclure l’engagement de l’administration américaine à définir «un plan pour créer des zones de sécurité en Syrie et dans les régions avoisinantes, dans lesquelles, les Syriens, chassés de leurs villes, pourraient attendre la fin de la guerre et le retour dans leur pays ou la réintégration dans un pays tiers.»
Ci-après, un extrait remarquable du décret présidentiel sur l’immigration intitulé «Protéger la Nation contre les attaques terroristes de la part de ressortissants étrangers.
“Dans le but de protéger les Américains, nous devons nous assurer que les personnes admises dans ce pays ne soient pas animées par des sentiments et des attitudes hostiles à notre pays et à ses principes fondateurs. Nous ne pouvons et ne devrions pas admettre dans notre pays ceux qui ne soutiennent pas la Constitution américaine ou ceux qui placent des décrets religieux violents au-dessus de la loi américaine.
En outre, les USA ne devraient pas accepter des personnes prêtes à commettre des actes dictés par le fanatisme et la haine [y compris les ‘crimes d’honneur, toutes formes de violence envers les femmes, la persécution de ceux qui pratiquent d’autres religions] ou ceux qui opprimeraient des personnes en fonction de leur appartenance à une race, à un sexe ou de leur orientation sexuelle’.

Donald Trump est un président qui fait rêver les islamolucides Occidentaux.
Ils ont de la chance, nos amis américains ! Nous, nous avons Angela Merkel, J.C. Juncker, Donald Tusk, le Pape François, et autres pantins au service d’Eurabia, sans oublier nos concitoyens européens encore sous l’emprise de la ‘Lügenpresse’ et nos politiciens serviles, vendus aux monarchies du Golfe, mendiant les voix islamiques pour arriver au pouvoir.
Nous sommes dans un foutoir immense protégé par la police de la pensée, et rares sont les preux chevaliers prêts à le pourfendre de leur épée.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.
Source : ‘Stretta sui musulmani a rischio – Trump : Danno solo problemi.’ Il Giornale

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire