dimanche 15 janvier 2017

Des milliers de personnes devant devant l’ambassade d’Israël à Paris pour protester contre la conférence de la paix


A l’initiative du CRIF, (Conseil représentatif des institutions juives de France), un rassemblement s’organise en ce moment même depuis 11h00 du matin devant l’ambassade d’Israël à Paris. Chaque personne soucieuse d’une véritable paix est invitée à s’y joindre pour manifester son soutien à Israël car 70 nations se ligueront contre l’Etat hébreu aujourd’hui  à Paris…

Des milliers de personnes se sont rassemblées devant l’ambassade d’Israël à Paris pour s’insurger contre cette conférence, le « procès Dreyfus du 21e siècle » comme l’a qualifié le ministre de la Défense israelien, Avigdor Liberman, « a la seule différence que celui là condamnera non pas un juif mais tout le peuple Juif » avait-t-il précisé la semaine dernière.
« Nous attendons plus de 5.000 personnes dont  le grand rabbin de France », a déclaré l’attachée de presse du CRIF à I24news. »Nous manifestons contre une conférence pour la paix qui se fait sans les principaux acteurs du processus », a-t-elle ajouté, précisant qu’il s’agissait aussi de dénoncer la politique « scandaleuse de l’UNESCO sur Jérusalem ».
Benjamin Netanyahou a refusé de participer à cette conférence qui pour le chef du gouvernement israelien éloigne les protagonistes de la paix. Car plutôt que de faire pression sur les dirigeants palestiniens afin qu’ils retournent à la table des négociations avec Israël, cette conférence va encourager leur détermination à éviter à tout prix la négociation. 
Les décisions prises à Paris n’auront qu’un seul but : imposer à Israël de revenir sur les lignes d’armistice de 1949, cela veut dire, entre autres, de renoncer à la vieille ville de Jérusalem, au Mont du Temple et au Mur Occidental sans parler des implantations de Judée Samarie dans lesquels de centaines de milliers de Juifs se sont installés depuis les accords d’Oslo signés par l’Autorité Palestinienne. 
La récente résolution de l’UNESCO (qui affirme que le Mont du Temple est musulman) était un prélude à cette mascarade tout comme la résolution unilatérale 2334 récemment adoptée par le Conseil de Sécurité de l’ONU, qui qualifie les lieux les plus saints du judaïsme à des «territoires palestiniens occupés».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En Israël, « Le sens de la fête » devient « C’est la vie »

Eric Toledano et Olivier Nakache se sont rencontrés en colonie de vacances et pendant 20 ans ils ont été successivement pensionnaires, ...