dimanche 11 décembre 2016

Un des plus grands succès du théâtre français revisité par Elie Chouraqui à Tel Aviv...



Pierre et Élisabeth dite ‘Babou’, sont heureux en ménage depuis 17 ans et les parents comblés de deux enfants. Lui est plutôt de gauche, normalien, spécialiste de Montaigne ; elle travaille dans un collège de banlieue. Ce soir, ils reçoivent Vincent, le frère de ‘Babou’, qui a réussi dans l’immobilier, Anna, sa femme, qui attend un bébé, et Claude, leur ami d’enfance….

Entre boulettes de viande et vin rouge, le repas commence bien, jusqu’à ce que Vincent annonce le prénom qu’il a choisi pour son fils. Sa réponse plonge la famille dans le chaos. Un enfant, c’est le début du bonheur. Un prénom, le début des emmerdes. Une comédie pleine d’humour et de vérité servie par des dialogues ciselés, un délire total, d’une efficacité folle et au rythme incessant, on rit vraiment jusqu’à la dernière seconde. Bref, une pièce de théâtre épatante et jubilatoire, qu’on connaisse déjà le film ou pas.

Pièce de théâtre d’Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte – Mise en scène : Elie Chouraqui
Artistes : Vincent : Bernard Bitan – Elisabeth : Cécile Bens’ – 
Pierre : Marco Gaon –Claude : Richard Achour – Anna : Déborah Sellam
Tel-Aviv – les 26 et 27 Décembre à 20 :30 au théâtre Tsavta
Jérusalem – le 3 Janvier à 20 :30 au Théâtre Beth Shmuel
Ashdod – le 5 Janvier à 20 : 00 au Yad Lebanim

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire