samedi 17 décembre 2016

Obama sur la cyberattaque: «Pas grand chose ne se passe en Russie sans l’aval de Poutine»


Barack Obama a accusé ce vendredi le président russe d’être à l’origine des piratages informatiques qui ont perturbé les élections américaines et conduit à l’élection de Donald Trump, soulignant que « pas grand chose ne se passe en Russie sans l’aval de Vladimir Poutine ».
« Nous avons dit et je le confirme que (la décision s’est prise) au plus haut niveau du gouvernement russe », a-t-il souligné à l’occasion d’une conférence de presse à la Maison Blanche. 
Il a aussi invité Donald Trump à accepter une enquête « bipartisane, indépendante » sur ces piratages qui ont visé le parti démocrate et des proches de la candidate démocrate Hillary Clinton, « un processus qui donnerait au peuple américain l’assurance (…) que les élections ont été libres et justes ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire