lundi 19 décembre 2016

L'histoire de Hannouka....


  • entete2
  • L’histoire de Hannouka.

    L’histoire de Hannouka

    Nous sommes à une semaine de Hanouka : commençons à réviser ensemble les lois relatives à cette belle fête. Commençons donc par son histoire

    Préface

    La Guémara Chabbat page 21b nous rapporte  les faits suivants :

    Les 4 défenses

    À l’époque du deuxième Temple, les Grecs commencèrent par interdire la pratique des Mitsvots fondamentales qui nous distinguent des autres peuples :
    1. le Chabbat,
    2. la circoncision,
    3. la sanctification de Roch Hodèch
    4. et l’étude de la Torah

    Profanation

    Lorsque les troupes d’Antiochos-Epiphane ont pénétré dans le Beit Hamikdach (Temple), ils ont profané toutes les huiles nécessaires à l’allumage de la Ménorah.
    Lorsque les Hasmonéens (les prêtres) remportèrent la victoire et pénétrèrent dans le Temple, ils ne trouvèrent qu’une seule fiole d’huile scellée du cachet du Cohen Gadol (le grand prêtre), juste suffisante pour l’allumage d’un jour.

    1er miracle

    Un miracle se produisit et l’huile de la fiole dura les huit jours nécessaires à la préparation d’huile pure. C’est pour cela que Hanouka dure 8 jours. L’année suivante, ces jours furent déclarés par nos Sages, pour les générations à venir, comme jours de joie, au cours desquels nous adressons notre reconnaissance à Hachem ainsi que les louanges des psaumes du Hallel et l’on y supprime les oraisons funèbres et les jeûnes.

    2eme miracle

    Les Hasmonéens étaient un nombre infime aux Grecs, treize Hasmonéens contre des milliers de grec et Hachem les a aidés à vaincre l’armé grec.

    Moralité

    Le Rambam rapporte   les faits suivants : les Grecs ont établi « des lois interdisant la pratique des Mitsvot et l’étude de la Torah » et à chaque génération par des moyens différents. Ils ont utilisé  tantôt  la force des armes et tantôt  la ruse, tantôt  une persécution physique et tantôt une influence sur son âme. Les ennemis d’Israël savaient et continuent à savoir que la force d’Israël réside dans la parole, c’est-à-dire dans l’étude et la prière qui conduit à l’acte des Mitsvot. Ce qu’ils prétendaient détruire était l’esprit même du Judaïsme.

    Halakha

    Les symboles de Hannouka.
    Se tourner vers le sud
    La Ménorah, symbole de la H’okhma (la sagesse) était placée au sud, ainsi qu’enseigne la Guémara « celui qui veut acquérir la sagesse se tournera dans sa prière vers le sud », côté où règne la lumière.

    L’importance de chacun

    Rabbi Yossef Haïm z.t.l. dans le Ben Ich Haï émet l’idée que la lumière, émise grâce aux 3 composantes : huile – mèche – flamme ne peut remplir sa vocation si un des éléments est absent.
    Huile –   mèche – flamme
    Pensée – parole –  acte
    Les Hasmonéens, dont la lutte visait la sauvegarde de la Torah, lumière d’Israël, ont eu le mérite d’en être les bénéficiaires, car ils avaient sanctifié complètement les 3 composantes du Service Divin : pensée, parole et acte. Ce n’est pas en vain que le Rambam s’attarde sur le sujet et conclut : « la Mitsva de ‘Hanouka est considérablement très précieuse ».
    Puisse Hachem éclairer notre route par sa Torah, et nous accorder le mérite auquel s’applique le verset : « Que nos yeux voient très bientôt Ta Maîtrise sur Tsion,  » Amen.
    Références : Talmoud Babli dans la Guémara Chabbat page 21b, Rabbi Moché Bar Maïmon z.t.l.  le Rambam Halakhot ‘Hanouka Perek 3 Halakhot 1 et 3, Rabbi Yossef Karo z.t.l.  dans le Choul’han Arou’kh Ora’h Haïm Siman 670, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans le Michna Béroura Saïf Katan 1, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l. dans Kaf Hahaïm Ot 2, Rabbi Yossef Haïm z.t.l. dans le Ben Ich Haï Parachat Mikets.

    Il faut souffler sur quelques lueurs pour obtenir une bonne lumière.

Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

  • Hiloulot 19 Kislev
    • Rabbi Chaoul Makikats Hacheli z.t.l,. Né à Djerba, Yisrael à Shlomi, près de Nahariya. Rosh Yeshiva de Porat Yossef. Auteur du Karmi Chéli, Midrach Avot sur le Pirké Avot, Midracho chel Chem sur Kiddouchin et Bayit Vachem (1969)
    • Rabbi David Ben Chimôn z.t.l né à Raba Maroc, Av Beth Din de Jérusalem un des fondateur du quartier, Mishkénot Chaananim a l’extérieur de la vielle ville de Jérusalem  et fait en sorte que la communauté Séfarad s’installe dans cette ville, et aussi le quartier Mahané Israel. Auteur du responsa Matsour Dévach, Chaâré Tsédek, Chaâr Héhatser, Chaâr HaMatara sur Erets Israel, Chaâr HaKadim sur les Mitsvot en terre d’Israel, Chaâr HaMéfaked sur les coutumes en Israël et Chiré Téhilim  (1826 – 1879)
    • Rabbi David Katouraza z.t.l,. Grand rabbin de Tunisie. (1939).
    • Rabbi David Ktorza z.t.l,
    • Rabbi Dov Ber z.t.l, le Maguid de Mézritch Né à Loukatch, Volhynie en (1704), il décéda à Hanipol en (1772). Élève du Pné Yéhochouâ. Il fut originellement un féroce opposant au mouvement ‘hassidique. Un jour, alors qu’il était sérieusement malade, quelqu’un lui suggéra de rendre visite au Baâl Chem Tov. La rencontre se trouva être le point tournant de la vie du rabbi Dov Ber. Il devint le plus ardent disciple du Baâl Chem Tov et le principal émissaire de son époque pour le ‘hassidisme. Après la mort du Baâl Chem Tov, il était le leadership du Hassidisme pendant 11 ans, jusqu’à sa mort, Le seul fils du Maguid fut le saint rabbi Abraham HaMalakh (l’ange).
    • Rabbi Fradji Alouch z.t.l., Grand rabbin de Gabès. Auteur du sefer Ohev Michpat. (1920).
    • Rabbi Haï Taïeb Lo Mèt z.t.l Grand Rabbin de Tunisie. Il fut un Rav de prodiges et de miracles. Il était un grand kabbaliste. Sur sa tombe, il est inscrit : « Rabbi ‘Haï Taïeb n’est pas mort ».,  (1743 -1836)
    • Rabbi Ménahem Nahoum z.t.l,  de Tolna (1915)
    • Rabbi Moché Tsvi Neriyé z.t.l,, Roch Beth Midrash Lamed Daât (1995)
    • Rabbi Moché Weiss z.t.l,   Auteur du sefer VaYakel Moché (1989).
    • Rabbi Nissan Haïm de  Drohobych z.t.l,  (1899). Il fut tué pendant la Shoah en (1942).H.Y.D.

Refoua Chelema et Réusite

  • Refoua
    Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d’Israël Amen et en particulier
    • mon épouse Sarah bat Fortuné,
    • Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita,
    • Aaron ben Sarah, Lior Ben Rahel,
    • Simha bat Shafia.
    • Haim Eliézer Ben Tilah
    • Léon Yéhouda ben Rahel véElichä
    • Anael bat Chlomo
    Amen

Léilouy Nichmat

  • ilouynichmat
    De tous les défunts du âm Israël et en particulier
    • Sarah Bat Rosa z.t.l.
    • Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
    • Gérard Guerchon Ben Yitshak
    • Fortuné Bat Camille Camouna
    • Rabbi Yossef Haïm Sitruk Chlita ben Emma, z.t.l.
  • Soutenir la diffusion de la Torah en France, au  Canada et en Israël.

    Merci grâce a vous des milliers de personnes lisent ces halakhot, Merci.

    Vous pouvez dédier des Halakhot

    • pour une personne chère
    • Pour la guérison
    • Pour l’élévation de l’âme
    • Pour les enfants
    • Pour la réussite Matériel
    • Pour aider à trouver son conjoint

    �� Sympa les amis �� de faire un don ��

    Merci !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L’histoire de Mahmoud, terroriste, sauvé par la police…israélienne !

Dimanche 15 octobre, Mahmoud a failli y passer. Il avait décidé avec quelques connaissances d’aller se « défouler » sur les hommes de l...