mercredi 7 décembre 2016

Les Frères Druzes des Juifs : c’est génétique, Docteur ? ©

Des officiers et des pisteurs Druzes de Tsahal (Photo: Aviyahu Shapira)
Les Druzes ont contribué à la sécurité d’Israël depuis 1948 et continuent à avoir un impact positif significatif sur la société israélienne. A présent, de nouvelles preuves suggèrent que les Druzes et les Juifs sont liés sur le plan génétique. 

En Israël, ils sont perçus comme des frères à tous les sens du terme, mais de nouvelles recherches prouvent que les Druzes sont beaucoup plus proches des juifs que la plupart des gens ne le croient.
Les sociologues, les linguistes et les historiens sont fascinés par les origines des Druzes depuis plus de 1.000 ans. Les Druzes, dont le peuplement se concentre dans les régions montagneuses du Sud de la Syrie, au Liban et en Israël, sont une secte de l’Islam qui a connu des influences hindoues, juives et chrétiennes. 
Cette religion a, en réalité, pris racine en Egypte au cours du règne du Sixième Calife fatimide, appelé Al-Haki bi Amr Allah, qui a régné entre 996 et 1021.
Après la disparition du Calife dans les montagnes autour du Caire, les Druzes se sont déplacés vers le nord, où l’explorateur juif Benjamin de Tudela les a découverts au cours de ses voyages au 12ème siècle.
Les généticiens ont récemment commencé à retracer les racines génétiques des membres de cette secte particulière et ils ont découvert en 2013 que les gènes de nombreux Druzes indiquaient que leur origine se situe en Turquie.
Cependant, dans une nouvelle étude publiée dans le journal des reportages scientifiques, le chercheur israélien, le Dr. Eran Alhaik a découvert que ces origines génétiques de la communauté provenaient du Nord-Est de la Turquie, d’Arménie et du Nord de l’Irak.
L’équipe de recherche a prélevé des échantillons d’ADN de 400 Druzes d’Israël et de 1.000 autres Eurasiens durant deux ans.
Ce qu’ils ont découvert est apparu frappant : les Druzes sont plus proches des peuples du Caucase, de Turquie et des Juifs Ashkenazes qu’ils ne le sont d’aucun autre groupe ethnique au Moyen-Orient.

Israeli Foreign Minister with members of the Druze community (Photo: Ariel Harmoni)
Le Ministre de la Défense avec des membres de la communauté Druze  (Photo: Ariel Harmoni)

Le Dr Alhaïk dit que les origines ADN des Juifs Ashkenazes et des Druzes proviennent d’une zone montagneuse où on a découvert plusieurs villages antiques dont les noms dérivent directement de la racine « Ashkenz ».
Il est bien connu que les Juifs Ashkenazes vivaient, au cours du Moyen-Âge, dans des villages qui correspondent de nos jours à l’Est de la Turquie, dans une zone appelée « Ashkenaze antique ». Alors que les deux communautés auraient coexisté au cours de cette période, il semble qu’à un certain moment, les Juifs aient fait mouvement vers le nord, dans le royaume khazar et poussé plus loin vers l’Europe, alors que les Druzes se soient dirigés vers le Sud vers ce qui est actuellement la Syrie, le Liban et Israël.
Ces deux peuples – les Juifs et les Druzes – partagent une origine commune. Benjamin de Teluda a même commenté à son époque sur l’affection particulière que les deux communautés avaient l’une envers l’autre. Il est logique de supposer qu’il y ait pu y avoir des conversions et des mariages entre les deux groupes, dans les deux directions ».
Elad Zeret|

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

«Abandonner des territoires est un péché» : quand Vladimir Poutine se réfère à la Torah....

Le président russe Vladimir Poutine a évoqué le livre sacré du judaïsme, la Torah, pour expliquer que les technologies et la science ne...