mardi 13 décembre 2016

La Première Ministre britannique, Theresa May résolument pro-israélienne....


Devant plus de 800 invités, elle a rappelé l’engagement de la Grande Bretagne en 1917  pour créer un Etat juif en Palestine en évoquant la Déclaration Balfour comme «l’une des lettres les plus importantes dans l’histoire» avant de déclarer croire à une solution à deux Etats pour deux peuples mais par des négociations directes, « sans conditions préalables ».
Elle a salué Israël comme «une démocratie florissante, un phare de tolérance, un moteur pour l’économie mondiale et un exemple pour le reste du monde dans la lutte contre l’adversité« 
Rappelant sa visite en 2014 en Israël, le Premier ministre a ajouté que « c’est seulement en marchant dans les rues de Jérusalem ou de Tel Aviv que vous pouvez découvrir un pays où les gens de toutes les religions et de toutes les orientations sexuelles sont libres et égaux aux yeux de la loi« .
Le Premier ministre britannique, Theresa May  a également reconnu l’impact disproportionné d’Israël sur le monde «compte tenu de sa taille, celle du Pays de Galles ».
Évoquant l’enlèvement et l’assassinat des trois jeunes adolescents Naftali Frenkel, Gilad Shaer et Eyal Yifrah en 2014, elle a dit « C’est seulement lorsque vous êtes témoin de la vulnérabilité d’Israël que vous pouvez mesurer le danger constant auquel les israéliens sont confrontés, ça a été le cas lors de ma dernière visite en Israël« .
En outre, Theresa May a annoncé son intention de faire de son pays l’un des premiers au monde à adopter une définition internationale de l’antisémitisme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L’histoire de Mahmoud, terroriste, sauvé par la police…israélienne !

Dimanche 15 octobre, Mahmoud a failli y passer. Il avait décidé avec quelques connaissances d’aller se « défouler » sur les hommes de l...