vendredi 30 décembre 2016

Hanoukka : le Hamas dénonce le Bahrein qui festoie avec des Juifs..Vidéo !..


Bahreïn: le royaume dénoncé par le Hamas pour avoir fêté Hanoukka avec des juifs....

Le mur de la synagogue de Manama à Bahrein, avec l’inscription «Mort à Israël», en signe de protestation contre la nomination d’une ambassadrice bahreinie juive aux Etats Unis, en Mai 2008.© ALI FRAIDOON/AFP

Le royaume de Bahreïn dans le Golfe s’est attiré les foudres du Hamas pour avoir organisé une cérémonie à l’occasion du premier soir de la fête juive de Hanoukka. Une vidéo montrant des Bahreïnis à la fête avec des juifs orthodoxes a été relayée par le site The Times of Israël, tandis que sa condamnation par le mouvement islamiste palestinien était aussitôt reprise par la presse pro-iranienne.
Samedi 24 décembre 2016, le même soir que la fête chrétienne de Noël, le royaume de Bahreïn, une pétromonarchie du Golfe qui entretient des relations normalisées avec Israël, organisait une cérémonie pour célébrer le premier soir de la fête juive de Hanoukka.
Selon The Times of Israel, ont participé à cette cérémonie d’allumage de bougies des dignitaires et des hommes d’affaires juifs étrangers et bahreïnis. Une vidéo montrant les ressortissants nationaux dansant avec des juifs orthodoxes sur de la musique hassidique a même été diffusée sur les réseaux sociaux.
Le Hamas dénonce une cérémonie «disgracieuse» entre juifs et Bahreïnis
Une démarche et un spectacle aussitôt dénoncés par le Hamas. Dans un communiqué, rapporté par le site Al-Manar du Hezbollah libanais pro-iranien, le mouvement islamiste palestinien, qui contrôle la bande de Gaza, a exprimé sa surprise et sa désapprobation.
«Nous condamnons fermement l’accueil d’une délégation sioniste juive raciste par un groupe de dirigeants et de commerçants à Bahreïn, et la danse avec ses membres de manière honteuse et indécente», affirme le communiqué.
Selon Al-Manar, il s’agirait d’une délégation de commerçants et d’hommes d’affaires juifs américains venus entretenir les liens commerciaux avec Bahreïn. Le Hamas en a profité pour appeler ce dernier «à mettre un terme définitif à toute forme de normalisation avec l’ennemi sioniste.»
L’agence officielle iranienne Fars a également repris le communiqué du Hamas. Le texte souligne que cette cérémonie «disgracieuse» intervient au moment où une solidarité internationale s’est manifestée en faveur des droits du peuple palestinien. Une allusion au récent vote d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU exigeant l’arrêt de la colonisation israélienne en Cisjordanie.
Le Bahreïn, seul Etat arabe du Golfe à abriter une synagogue
De son côté, The Times or Israel précise que le Bahreïn est le seul Etat arabe du Golfe à abriter une synagogue. Qu’il avait une population juive de 1500 personnes en 1948 et qu’il en reste aujourd’hui moins d’une cinquantaine.
Le site israélien rappelle également que le roi Hamed ben Issa Al Khalifa avait célébré Hanoukka, pour la première fois, l’an dernier. Il avait invité le directeur de la Conférence des rabbins européens, le rabbin Moshe Levin, qui avait récité les bénédictions traditionnelles en présence de 50 juifs présents à la cérémonie.
Le souverain avait à l’époque accueilli ses invités en déclarant : «l’appel à la guerre contre le terrorisme doit venir des dirigeants de toute les religions en même temps», et qu’à Bahrein, «nous continuerons à permettre aux juifs de vivre dans la paix et la tranquillité.»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire