mardi 20 décembre 2016

73% des Arabes en Israël se considèrent comme israéliens...


Selon M Darawshe, directeur du Centre de la Société partagée,  73% des Arabes du pays se considèrent comme israéliens sur le plan de leur identité et selon l’Indice de la démocratie israélienne de 2016, la majorité des citoyens israéliens, 86% des Juifs israéliens et 55% des Arabes israéliens, sont fiers d’être israéliens. Le président de l’Institut de la démocratie israélienne, Yohanan Plesner, a remis ce rapport au président Reuven Rivlin lundi.

“Israël est un Etat d’apartheid” ou les arabes israéliens sont des citoyens de seconde zone”, sont des refrains mensongers lancés par des ignorants, visant à ternir l’image d’Israël et à délégitimer la seule démocratie du Moyen-Orient, où tous les citoyens sont égaux en droits et en chances pour réussir. …car savez-vous que 23% des médecins, 46% des pharmaciens, 28% des étudiants high-tech du Technion de Haifa sont arabes.
Par ailleurs, selon un sondage de l’Institut israélien pour la Démocratie 55% des arabes israéliens sont des citoyens fiers de l’être, mais 76% d’entre eux rejettent la notion d’état juif.
Le rapport nouvellement publié montre que 71% de la population juive et 23% de la population arabe croient que les associations des droits de l’homme et les organisations de droits civils tels que B’Tselem causent des dommages à l’Etat, soit une augmentation de 15% et 4% par rapport à 2015.
Le rapport montre également un manque de confiance dans les institutions publiques parmi les Israéliens. L’institution qui a gagné la plus grande confiance publique a été la Cour Suprême. Pourtant, seulement 56,5% des Juifs et 52% des Arabes interrogés ont exprimé leur confiance en cette institution.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire