mercredi 30 novembre 2016

L’OJE accuse Patrick Klugman de « dégâts irresponsables sur les relations avec Israël »

L'OJE , Organisation Juive Européenne, choquée par les insultes publiques que Patrick Klugman, l’adjoint à la mairie de Paris, a proférées contre Madame l’Ambassadrice de l’Etat d’Israël, a envoyé une lettre ouverte à Anne Hidalgo, le maire de Paris, que nous reproduisons ci-dessous.

Madame le Maire,
Nous ignorons si vous mesurez les dégâts irresponsables que fait peser votre adjoint aux affaires internationales sur les relations avec l’Etat d’Israël.
Non content d’avoir torpillé avec véhémence le premier vœu condamnent le boycott d’Israël lors de son rapport devant le Conseil de Paris le 28 septembre 2015, Monsieur Patrick Klugman vient de reprocher publiquement sur son compte Twitter et sa page Facebook à Madame l’ambassadeur de l’Etat d’Israël d’avoir inventé de toute pièce la présence sur le marché de Noël d’un stand de « propagande anti-israélienne ».
La vindicte publique ouverte par votre conseiller, adjoint de la Ville de Paris, qu’il cite abondamment et au siège de laquelle il se domicile, est aussi disproportionnée sur la forme qu’inexcusable sur le fond.
Accusant purement et simplement Son Excellence, Madame Aliza Bin Noun, de désinformation, Monsieur Patrick Klugman a totalement dénaturé son twitt intégralement reproduit ici :
A aucun moment, ce twitt ne dressait la liste des produits vendus sur le marché de Noël.
Il lui a suffi de consulter les communications sur Facebook de l’association qui tient le stand sur les Champs Elysée ainsi que le site internet auquel elle renvoie pour constater qu’y était relayé un militantisme haineux diffusant du matériel de propagande glorifiant la violence armée avec des T-shirts appelant à l’intifada des mosquées ainsi que de la documentation, des cartes et des livres – au demeurant aussi présentés sur le stand – sur lequel l’Etat d’Israël est tout simplement effacé.
Traiter publiquement un ambassadeur de menteur relève de l’offense, voire de l’injure publique : plus gravement, la tournure quasi-officielle de cette prise de position aurait pu dégénérer en incident diplomatique.
Nous ne pouvons que marquer notre totale réprobation sur une telle inconséquence politique et notre consternation sur cette grave imprudence diplomatique.
Nous vous prions d’agréer, madame le Maire, l’expression de ma considération distinguée,
Fabien Bellahsen,
Président.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Catherine Deneuve sur l'affaire Weinstein: "Il y a vraiment un déferlement qui est assez ignoble"

En pleine promotion de son nouveau film Tout nous sépare, l'actrice française a évoqué l'affaire Weinstein, producteur qu'el...