mercredi 9 novembre 2016

Les réactions internationales à la victoire de Donald Trump....


La communauté internationale s’est réveillée avec Donald Trump, nouveau président des États-Unis, qui prendra ses fonctions le 20 janvier 2017. Les réactions ont oscillé entre stupéfaction, réjouissance, inquiétude, acceptation et prudence…

De la Russie en passant par l’Europe et l’Asie, plusieurs responsables politiques se sont exprimés suite à la victoire de Donald Trump. Plusieurs acteurs internationaux, se sont félicités, d’autres ont jubilé et d’autres encore sont restés prudents...
Ceux qui ont félicité le changement
Le président russe Vladimir Poutine a  félicité Donald Trump pour sa victoire. Il a déclaré qu’il espérait un « dialogue constructif » avec le nouveau président. Il a dit son espoir de coopérer avec lui sur les grands dossiers internationaux.  Le président chinois Xi s’est dit, lui,  « impatient » de travailler avec Donald Trump. 
Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a aussi félicité Donald Trump, « véritable ami de l’État d’Israël »» : “Je félicite le président élu des États-Unis Donald J. Trump. Donald Trump est un véritable ami d’Israël. Nous allons travailler ensemble pour promouvoir la sécurité, la stabilité et la paix dans notre région”.
 Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a déclaré « que la présidence de Donald Trump apportera un nouveau souffle aux relations égypto-américaines ». Salmane d’Arabie saoudite a souhaité,  que Donald Trump apporte « la stabilité » au Moyen-Orient, ». Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré dans un discours à Istanbul : « J’espère que ce choix du peuple américain conduira à des mesures bénéfiques pour le monde entier». En Inde, le premier ministre Narenda Modi, dans un tweet, a espéré que l’élection de Donald Trump « portera les relations bilatérales entre l’Inde et les États-Unis à un nouveau sommet ». 
Et l’extrême droite a jubilé à l’image du Premier ministre hongrois Viktor Orbán, qui évoque  une « grande nouvelle ». Sans parler de Marine Lepen qui a twitte « Félicitations au nouveau président des États-Unis Donald Trump et au peuple américain, libre ! MLP » avant même les 270 grands électeurs nécessaire à la victoire de Trump.
Mais d’autres sont inquiets
Dans une brève allocution, François Hollande le visage sombre et fermé et qui ne s’attendait visiblement pas au séisme, a affirmé que la victoire du candidat républicain « ouvre une période d’incertitude ». « Je dois l’aborder avec lucidité et clarté », a-t-il ajouté mais il a aussi appelé à « tirer les leçons » de cette élection :  » L’élection va bien au-delà des seuls Etats-Unis. Nous devons regarder en face cette situation prendre conscience des inquiétudes qui sont provoquées par les désordres du monde dans tous les peuples ».
L’Iran est inquiète: « Les États-Unis doivent respecter leurs engagements sur les accords de juillet 2015 sur le nucléaire», a déclaré le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.
Le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier a dit s’attendre à des temps « plus difficiles » sur le plan international avec l’arrivée à la Maison-Blanche de Donald Trump.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Français, sortez vos chéquiers : une nouvelle loi permettra aux Algériens de venir plus nombreux se faire soigner en France....

Quelques jours seulement après la visite du Président français Emmanuel Macron en Algérie, les lobbyistes algériens de l’Assemblée Nati...