jeudi 10 novembre 2016

Jason Greenblatt, un proche conseiller de Trump interviewé par la radio de l’Armée....

Jason Greenblatt

Jason Greenblatt, un des proches conseillers du futur président américain, interviewé par la radio militaire israélienne ce matin, a exposé certaines positions de Donald Trump à l’égard de l’Etat juif, notamment concernant les constructions dans les implantations à Jérusalem Est et en Judée Samarie.

Tout au long de sa campagne, Donald Trump a fait de nombreuses promesses à l’Etat Juif, consignées dans un document officiel, inspiré justement par Jason Greenblatt et  David Freidman un autre proche collaborateur de Trump qui pourrait d’ailleurs être nommé Ambassadeur américain en Israël.
Jusqu’à il y a quelques mois, Jason Dov Greenblatt était le conseiller juridique en chef et le vice-président exécutif de l’Organisation Trump, un avocat juif brillant. Depuis il est aussi devenu un proche conseiller de Donald Trump dans les dossiers du proche-orient.
Greenblatt a déclaré ce matin sur la radio de l’Armée que Trump « ne considère pas les constructions dans les territoires comme étant un obstacle à la paix ». L’homme a précisé que Trump en voulait pour preuve que « le retrait israelien en 2005 à Gaza, n’avait pour autant pas apporté la paix dans la région ».
Toujours sur les ondes de la radio de l’Armée, Greenblatt a poursuivi en affirmant que la nouvelle administration américaine ne soutiendrait que des négociations directes et qu’elle « n’imposerait pas de processus de paix», « toute solution devant venir des parties elle-mêmes » a précisé Greenblatt qui parlait au nom de Donald Trump, en ajoutant « Donald Trump n’imposera aucune solution à Israël qui a le droit de se défendre ».
Lorsqu’on lui a demandé s’il confirmait que Trump allait déplacer  l’ambassade américaine à Jérusalem, Greenblatt a répondu: «Il a dit qu’il allait le faire, c’est un homme de parole, et vous savez,  par rapport à ceux qui l’ont précédés, Il a des positions très différentes concernant Israël, il reconnaît notamment l’importance historique du peuple juif à Jérusalem, contrairement, disons, à l’UNESCO « .

3 commentaires:

Appelez-moi Sioniste. Lisez ce texte, il est sublime !

Appelez-moi Sioniste. Vous nous appeliez Judéens au temps du roi David. Vous nous appeliez Hébreux après notre exil forcé. Vous nous ...