mercredi 30 novembre 2016

Dore Gold à Londres : l’Angleterre peut être fière du rôle qu’elle a joué....


Dore Gold, ancien directeur général du ministère des Affaires étrangères et président du Centre de Jérusalem pour les Affaires publiques (CAPE) a été invité à célébrer à Londres le 99e anniversaire de la déclaration Balfour et à marquer la date du vote du 29 novembre 1947 à l’Onu.

Parmi les participants à la cérémonie, on peut citer notamment le Pr Andrew Roberts, historien réputé, l’ancien ambassadeur d’Israël au Canada, Alan Baker, l’ambassadeur d’Israël à Londres Mark Reguev et le Dr Yaïr Hirschfeld, l’un des artisans des accords d’Oslo.

Au cours de l’événement, qui s’est tenu au parlement britannique, Dore Gold a notamment déclaré que « la Grande Bretagne devait être fière du rôle qu’elle avait joué dans la création d’un Etat juif souverain’.

Le député conservateur britannique Michael Gove, ancien ministre de la Justice, a appelé à transférer l’ambassade du Royaume Uni à Jérusalem. Il a ensuite affirmé : « L’antisionisme est de l’antisémitisme. 

C’est une obligation de soutenir Israël ».

Cette rencontre fait suite à une autre qui a eu lieu au début du mois dans la même enceinte, à l’initiative d’une organisation d’extrême gauche intitulée ‘Palestinian Return Center’ (PRC) liée au Hamas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire