jeudi 27 octobre 2016

Unesco/résolution: "La France a été complice d'un vol de mémoire" (Marek Halter)....Vidéo.....


L'écrivain d'origine juive polonaise, Marek Halter, était l'invité exclusif de Paul Amar dans Paris/Jaffa
L'écrivain français d'origine juive polonaise, Marek Halter, était l'invité exclusif de Paul Amar mardi dans Paris/Jaffa, où il a réagi suite à la décision de l'Unesco d'adopter une résolution niant le lien entre le peuple juif et la ville sainte de Jérusalem.
"Ce qui a été fait et dit est une absurdité. En vérité, c'est un crime. C'est un vol de mémoire. Et ce sont des ignares", a déclaré Marek Halter avant de citer Montaigne qui disait que "la bêtise vient de l'ignorance".
"Ce sont des gens qui ne connaissent pas leur histoire", a-t-il ajouté.
M. Halter a rappelé que le calife Omar, qui lorsqu'il a conquis Jérusalem (en 637), est allé chercher les rabbins après sa conquête pour leur demander qu'ils lui indiquent où se trouvait le temple de Jérusalem afin de construire une mosquée à cet endroit.
Ainsi, Omar se rendit sur l'esplanade du Temple à l'endroit où, d'après le Coran, Mahomet a été emmené la nuit. Ayant inspecté ces lieux, il fit ses prières là où se situe maintenant la mosquée Al-Aqsa.
"Ceux qui n'ont pas lu le Coran et ne connaissent pas leur culture devraient retourner dans leurs mosquées", a ironisé l'auteur.
Interrogé par Paul Amar sur l'abstention française lors de la première résolution, il y a une dizaine de jours, M. Halter a répondu que "cela était honteux".
"Il y a eu un vol de mémoire et la France (dans la mesure où elle n'est pas intervenue, ndlr) a été complice de ce vol de mémoire", a-t-il expliqué.
L'Unesco a formellement adopté le 18 octobre un résolution controversée niant le lien millénaire entre les Juifs et le Mont du Temple à Jérusalem. Présenté par l'Algérie, l'Egypte, le Liban, le Maroc, Oman, le Qatar et le Soudan, le texte a été validé par les 58 Etats membres du Conseil exécutif de l'Unesco réunis en assemblée plénière au siège de l'organisation à Paris.
L'Autorité palestinienne a par ailleurs envoyé lundi soir une lettre aux 21 pays membres du Comité du patrimoine mondial des Nations Unies, qui sont appelé à voter une nouvelle fois mercredi concernant Jérusalem, le Mont du Temple et le Mur occidental.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire