vendredi 21 octobre 2016

Une nouvelle gifle pour l’Unesco…


Après les vestiges d’une muraille datant de la fin de l’époque du 2e Temple dont il a été question il y a quelques jours, voici une autre découverte encore plus impressionnante sur le lien entre le peuple juif et Jérusalem, qui sera présentée la semaine prochaine. 

Des archéologues ont acquis un papyrus datant d’il y a 2700 sur lequel est écrit en hébreu antique le nom de Jérusalem. Les chercheurs affirment qu’il s’agit du premier « document » manuscrit en hébreu découvert datant de la période des Rois. Jusqu’à ce jour seule une inscription gravée sur un mur dans une grotte faisait référence à la province de Judée et à Jérusalem. 

D’autres preuves avaient été découvertes mais en langues étrangères. Ce papyrus a été découvert par hasard dans le désert de Judée et a été racheté à un antiquaire. Son authenticité a été attesteé par un test au carbone 14 et il a été daté à la période qui a précédé la destruction du 1er Temple.

Le papyrus en question sera présenté la semaine prochaine par le Prof. Shmouel Ahitouv dans le cadre d’un colloque de l’Université hébraïque de Jérusalem consacré aux « nouveautés archéologiques de Jérusalem et sa région ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une voiture piégée explose sur l’autoroute Ayalon à Tel Aviv Par celine ....

L’homme assassiné, Abdel al Hafez Ar’ar, est originaire du villafe de Jaljulia près de Kfar Saba. Le blessé, Ali Amar, qui a subi de gr...