vendredi 14 octobre 2016

Samsung : et maintenant, la facture !


Après le retrait du Galaxy Note 7, le sud-coréen a amputé sa prévision de bénéfice d'un tiers. Mais les dégâts pourraient être beaucoup plus importants.


Samsung accuse le coup. Au lendemain de sa décision d'enterrer son dernier-né, le Galaxy Note 7, le géant sud-coréen a revu ses prévisions de bénéfice pour le troisième trimestre 2016, les amputant d'un tiers (33,3 %). Le smartphone grand format dernier cri, sorti fin août, est victime d'un défaut de fabrication majeur, et sa batterie peut surchauffer jusqu'à prendre feu dans certains cas extrêmes (environ 200 sur les 2,5 millions d'unités écoulées). 

Le programme de rappel massif mis en place dès le 2 septembre n'a pas porté ses fruits, des appareils de remplacement ayant apparemment aussi pris feu.
Le bénéfice prévu par Samsung est désormais de 5 200 milliards de wons (4,19 milliards d'euros), contre 7 800 milliards de wons (6,29 milliards d'euros) annoncés dans sa prévision d'origine, publiée en fin de semaine dernière. 
Attendant la fermeture de la Bourse de Séoul pour dévoiler ces mauvaises nouvelles, le groupe a également abaissé ses prévisions de chiffre d'affaires de 4 %, à 47 000 milliards de wons (37,89 milliards d'euros). Voilà qui ne rassurera pas les investisseurs. Dans la foulée de l'annonce de l'abandon du Galaxy Note 7 mardi, l'action Samsung avait déjà perdu près de 10 % en 24 heures.

Le Galaxy S8, prochain défi

Lancé en août, le Galaxy Note 7 avait été dévoilé dans la précipitation, afin de doubler Apple et son iPhone 7 présenté en septembre. Après son lancement enCorée du Sud et aux États-Unis, et avant même sa mise en rayon en France, l'appareil avait fait l'objet d'un rappel. En cause, la batterie au lithium-ion, qui cause la surchauffe et peut prendre feu. 
Des dizaines de cas de ces « explosions » (il serait plus juste de parler de combustion) ont été signalés dans le monde, et des internautes ont mis en ligne des vidéos du « boomgate », montrant le smartphone en train de prendre feu, essentiellement lors de la recharge.
« Outre la facture immédiate, le problème viendra surtout de la perte de confiance des clients, qui va impacter aussi le Galaxy S8 », nous expliquait mardi Thomas Husson, analyste chez Forrester. Le Galaxy S8, prochain fer de lance de Samsung, devrait être lancé début 2017.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Autriche: le vainqueur des législatives exige un engagement contre l'antisémitisme....Vidéo !

Une organisation a listé pas moins de 60 dérapages antisémites et xénophobes imputables à des cadres du FPÖ Le jeune conservateur...