dimanche 30 octobre 2016

Poutine : « Israël lutte toujours jusqu’au bout et c’est grâce à cela qu’il existe »


Le président russe Vladimir Poutine a fustigé jeudi les critiques internationales qui accusent la Russie de perpétrer des crimes de guerres en Syrie.
« Nous entendons tout le temps dire : Alep, Alep, Alep. Bien. Mais quel est le problème ? Faut-il laisser se développer là-bas un nid du terrorisme, ou, en minimisant, en tentant de tout faire pour éviter les victimes civiles, écraser ce nid ? S’il ne faut surtout rien toucher, qu’on ne touche pas à Mossoul non plus. Laissons tout en l’état. Ne touchons pas à Raqqa [capitale symbolique de l’Etat islamique en Syrie, ndlr] », a déclaré le dirigeant russe lors d’un discours devant la 13e édition du Club international de discussion Valdaï.
« Nous entendons constamment nos partenaires dire : Il faut attaquer Raqqa, il faut anéantir ce nid du terrorisme. Mais à Raqqa aussi, il y a des civils. Faut-il cesser totalement de combattre les terroristes ? Quand ils prennent des otages dans telle ou telle ville, faut-il les laisser tranquilles ? Prenez l’exemple d’Israël, Israël ne fait jamais cela, il lutte toujours jusqu’au bout et c’est grâce à cela qu’il existe, et d’ailleurs, il n’a pas le choix – il faut lutter. Si nous cédons nos positions en permanence, nous perdrons toujours », a-t-il expliqué.
« Aucun front uni contre le terrorisme n’a été construit. Où sont les résultats de la lutte contre le terrorisme à l’échelle mondiale ? Il n’y en a pas. Mais les appels de la Russie à lutter ensemble contre le terrorisme sont ignorés. D’ailleurs on continue d’armer, équiper et former des groupes terroristes dans l’espoir de les utiliser afin de poursuivre ses objectifs politiques. J’en appelle à tous ceux qui font cela : les extrémistes sont plus intelligents, plus forts et plus malins que vous. Il est très dangereux de jouer avec eux », a dénoncé M. Poutine.
La 13ème conférence du club Valdaï s’est déroulée du 24 au 27 octobre à Sotchi. Institué en septembre 2004, le Club de discussion international Valdaï rassemble chaque année des analystes politiques de différents pays et aborde des thèmes dont la discussion permet aux participants étrangers de mieux comprendre la Russie. Cette année, plus de 130 experts ont participé au club de discussion.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

UE : « les musulmans sont discriminés et harcelés, ils doivent être protégés »

L’agence de l’UE pour les droits fondamentaux lance un appel aux Etats membres :  « Les musulmans sont discriminés, ils doivent être pr...