jeudi 27 octobre 2016

L’auteure et activiste des droits des femmes saoudienne Hala Al-Dosari : Le système juridique saoudien s’adresse aux gens du 21e siècle avec une mentalité du 7e siècle.....


S’exprimant sur la BBC en arabe, l’auteure et militante des droits des femmes saoudienne Hala Al-Dosari a affirmé que les femmes d’Arabie saoudite subissent davantage de restrictions juridiques que celles de n’importe quel autre pays, ajoutant : « Le problème du système juridique [saoudien] est qu’il traite de la vie des gens du 21e siècle avec une mentalité du 7e siècle. » L’interview a été diffusée le 10 octobre 2016.
Hala Al-Dosari : Le problème du système juridique [saoudien] est qu’il traite de la vie des personnes vivant au 21e siècle avec une mentalité du 7e siècle. C’est un gros problème, je regrette de le dire. L’idée selon laquelle une femme dépend de l’homme, et qu’elle ne peut se déplacer, vivre sa vie ou prendre des décisions sur son avenir ou celui de ses enfants, sans obtenir l’autorisation de son mari, ou celle d’un juge, qui peut remplacer le mari pour déterminer son avenir – tout cela s’inscrit en faux contre les intérêts des personnes vivant à l’époque moderne. En Arabie saoudite et dans les pays du Golfe, le nombre de femmes qui obtiennent un diplôme universitaire a dépassé celui des hommes, et pourtant la proportion de femmes dans la population active et dans la prise de décisions est ridiculement peu élevée. Elle est de moins de 20 % des femmes… Les femmes subissent plus de restrictions juridiques que dans les 173 autres pays du monde..

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire