mardi 18 octobre 2016

Daphna Poznanski-Benhamou regrette l’abstention du vote de la France « d’une résolution indigne et contraire à l’évidente vérité historique »


La Commission du Programme et des Relations Extérieures à l’UNESCO vient de voter une résolution qui tend à nier les liens indéfectibles des Juifs avec Jérusalem et leurs lieux saints. Daphna Poznanski-Benhamou, Conseillère à l’Assemblée des Français de l’étranger et Conseillère consulaire, Claude Lévy, Conseiller Consulaire, et le Bureau de l’ADFI....

– regrettent vivement que la France ne se soit pas opposée à une résolution indigne et contraire à l’évidente vérité historique.
– déplorent la politisation de l’UNESCO qui s’éloigne une fois de plus de ses objectifs de « contribuer au maintien de la paix et de la sécurité en resserrant, par l’éducation, la science et la culture, la collaboration entre nations »,
– saluent la prise de position d’Irina Bokova, Directrice Générale de l’UNESCO, qui a critiqué ce vote en notant que « le patrimoine de Jérusalem est indivisible, et chacune de ses communautés a droit à la reconnaissance explicite de son histoire et de son lien avec la ville. Nier, occulter ou vouloir effacer l’une ou l’autre des traditions juive, chrétienne ou musulmane revient à mettre en péril l’intégrité du site ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Netanyahu à Bruxelles : Reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël « rend la paix possible »

BRUXELLES – En visite au siège de l’Union européenne, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a expliqué lundi que la majorité des p...