lundi 26 septembre 2016

Le joueur du PSG Serge Aurier condamné à 2 mois de prison ferme....


La peine est aménageable. Le défenseur du PSG comparaissait pour des faits de violences volontaires sur personne dépositaire de l'ordre public.


Deux mois. Serge Aurier a été condamné à deux mois de prison ferme mais aménageable, rapporte notre journaliste présent lundi matin lors de sa comparution devant le tribunal correctionnel de Paris.

Le défenseur du PSG comparaissait pour des faits de violences volontaires sur personne dépositaire de l'ordre public. Ce procès survient à deux jours d'un déplacement du PSG en Ligue des champions chez le club bulgare de Ludogorets et trois jours après la deuxième défaite de la saison du champion de France en Ligue 1, marquée par l'exclusion du défenseur ivoirien.
Cette condamnation ne signifie pas qu'il ira nécessairement en prison. Serge Aurier va faire appel.
L'incident s'est déroulé lors du contrôle de son véhicule par des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) au petit matin du 30 mai, à la sortie d'une boîte de nuit du 8e arrondissement de Paris. Selon une source proche de l'enquête, l'international ivoirien s'est montré « véhément », « assez méprisant », jusqu'à ce qu'un policier lui demande de souffler pour contrôler son taux d'alcoolémie, puis de sortir de la voiture, un Porsche Cayenne. 
Il est notamment soupçonné d'avoir alors mis un coup de coude au thorax du policier.
Le latéral de 23 ans a nié ces violences, qui ont entraîné, selon la justice, une incapacité totale de travail (ITT) d'un jour. Il a de son côté déposé une plainte pour violences policières. 
« C'était violent », a-t-il raconté le 22 juin, dans un entretien à Clique TV : « Ils [les policiers, NDLR] sont sortis de la voiture, m'ont insulté, contrôlé, brutalisé, je ne sais pas si j'ai encore la trace [sur son arcade sourcilière, NDLR]. J'avais aussi la lèvre pétée. »
Ce lundi, l'audience a été animée au tribunal correctionnel de Paris.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire