mercredi 28 septembre 2016

La passage frontière Israélo-Egyptien de Taba a été rebaptisé passage Menahem Begin.....


Le passage frontalier de Taba, qui sépare Israël de l'Egypte, au sud-ouest de la station balnéaire de Eilat, dans le sud d'Israël, a été rebaptisé en l'honneur du défunt Premier ministre Menahem Begin mardi....Détails....

Ce changement intervient exactement 38 ans après que la Knesset ait adopté les accords de Camp David, l'épine dorsale du traité de paix historique de 1979 que Begin avait signé avec le Président égyptien Anouar el-Sadate.

La cérémonie s'est tenue en présence de sa fille, Hasias Begin-Milo, le ministre des Transports Yisrael Katz et le consul égyptien à Eilat Akram Hamdy.

Katz a déclaré pour l'occasion : " Menahem Begin est le choix le plus approprié parce qu'il représente les relations dynamiques entre les deux pays. 

Le traité de paix est resté intact malgré toutes les difficultés au fil des ans et il changé la situation stratégique d'Israël en mettant fin à son état de guerre avec la nation arabe la plus peuplé ".

Le consul Egyptien Akram Hamdy a fait écho à ses commentaires en disant : " Begin et Sadate ont signé le traité de paix car ils ont eu la clairvoyance et le courage nécessaires.
 
Il est très clair que les réalisations qui se sont concrétisées depuis sont un témoignage de la vision et de l'héritage de nos dirigeants et un témoignage de la paix qu'ils ont créé, ces réalisations servent de preuve pour les jeunes générations, cela leur montre qu'il est possible de faire la paix au Moyen-Orient".

Environ 1 million de personnes passent à travers ce passage chaque année, passage qui relie le Sinaï et Eilat.


Le passage du Terminal du côté israélien s'appelle maintenant le passage Menahem Begin...


Source Koide9enisrael


http://koide9enisrael.blogspot.fr/2016/09/la-passage-frontiere-israelo-egyptien.html?spref=fb

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La France « inquiète » du dernier tir de missile iranien....

Constatant que les provocations nord-coréennes ne sont pratiquement suivies que de condamnations verbales de la part de la communauté i...