lundi 26 septembre 2016

FRANCE - ARRESTATION DE DEUX JEUNES NIÇOISES SOUPÇONNÉES DE PRÉPARER UN ATTENTAT....


Agées de 17 et 19 ans, elles étaient en contact avec le propagandiste Rachid Kassim.

C’EST LE PREMIER PROJET D’ATTENTAT DÉJOUÉ À NICE DEPUIS LA TRAGÉDIE DU 14 JUILLET
Par Thibault Raisse, publié dans le Parisien le 25 septembree 2016, sous le titre "Terrorisme : interpellations de jeunes Niçoises qui voulaient frapper"
 
C’est le premier projet d’attentat déjoué à Nice depuis la tragédie du 14 juillet. Selon nos informations, deux jeunes Niçoises ont été interpellées à la mi-septembre par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et placées en détention provisoire. Les amies prévoyaient de passer à l’acte sous l’influence de Rachid Kassim, le djihadiste roannais parti en Syrie, avec qui elles étaient entrées en contact par la messagerie cryptée Telegram. Plus inquiétant encore : au moment de son arrestation, l’une d’elle était déjà mise en examen dans un autre dossier pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste.
 
C’est en travaillant sur les contacts Telegram de Rachid Kassim, et avec l’appui de services de renseignement étrangers, que les enquêteurs identifient Soraya* le 9 septembre. La lycéenne de 19 ans en terminale technologique correspond avec le djihadiste depuis environ un mois. C’est l’une de ses amies mineures, Eve*, une convertie de 17 ans, qui lui a fourni le lien vers la chaîne de discussion cryptée, où le prédicateur encourage des Français à passer à l’acte. « Comme dans d’autres dossiers où l’on retrouve Rachid Kassim, elles étaient incitées à commettre un attentat sur des cibles précises afin de venger la mort récente du porte-parole de Daech », constate un proche de l’enquête... Lire l'intégralité.
 
* : les prénoms ont été changés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire