samedi 9 juillet 2016

VENDEE -Tallud-Sainte-Gemme : trois Justes parmi les nations médaillés...


Pendant deux ans, de 1943 à 1945, Alice Moreau, Émile et Marie-Louise Rautureau ont contribué à cacher un enfant juif, le sauvant de la déportation. Ils recevront dimanche 10 juillet le titre de Justes parmi les nations, à titre posthume.

Ils se sont occupés de lui « comme un enfant de la famille ». Lorsqu’en décembre 1943, Alice Moreau demande à Émile Rautureau de recueillir le garçon juif qu’elle cache depuis déjà quelques mois, il accepte immédiatement, malgré les passages fréquents de contingents allemands sur la route derrière sa ferme, à la Jaronnière.


« Les parents n’ont pas vu le danger qu’ils encouraient, explique Dominique Rautureau, le fils d’Émile et Marie-Louise, qui vont, avec Alice Moreau, recevoir, ce dimanche 10 juillet, la médaille des Justes parmi les nations à titre posthume. Ils ne se sont pas posés de question. C’était juste un enfant de 13 ans qu’il fallait cacher. »


Jusqu’en avril 1945, Jacques Salmona va vivre au sein de la famille Rautureau. Il les quittera après la fin de la guerre pour rentrer à Paris où il ne retrouvera jamais ses parents et sa soeur, déportés à Auschwitz. Pendant 44 ans, ils n’auront plus de nouvelles. 


Jusqu’à ce que l’achat d’un minitel, en 1989, leur permette de retrouver sa trace et finalement de le revoir, un an plus tard, pour les noces de diamant d’Émile et de Marie-Louise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Miracle de Hanoucca : une antique menorah gravée sur une dalle de pierre découverte dans une mosquée de Tibériade...Vidéo !

Un chandelier à sept branches (ménorah), symbole antique du peuple juif, gravé sur une dalle de pierre a été découvert dans une mosquée...