samedi 23 juillet 2016

Une armée pénètre sur notre continent et l’UE surveille nos légumes…


70 % des Européens considèrent que l’Union est une source de « tracasseries administratives »

Connaissez-vous le règlement d’exécution n° 543/2011 du 7 juin 2011 ? Il prévoit des « normes obligatoires pour dix produits normalisés » (sic). Ces « normes de qualité » fixent des règles de calibrage pour toute une série de fruits et de légumes, prévoyant l’obligation de respecter des calibres minima et maxima, ou des échelles de calibrage. 
Obsédés par les normes, les hiérarques européens mesurent tout : diamètre, longueur, largeur, poids…
 
Bien entendu, la France doit se conformer aux normes voulues par l’Union européenne, et les diverses institutions qui lui sont liées. Nous sommes les obligés d’une machine kafkaïenne, plus préoccupée par le diamètre des tomates que par la guerre qui menace. 
Vous pourrez, d’ailleurs, retrouver toutes les informations relatives au règlement susmentionné dans le Guide d’achat public de fruits, légumes et pommes de terre à l’état frais, publié  par le ministère de l’Économie et des Finances en avril 2012.
 
Il faut savoir que 70 % des Européens considèrent que l’Union est une source de « tracasseries administratives », selon une enquête menée par la Commission européenne elle-même. Ce ne sont donc pas, là, des fantasmes issus des « cerveaux malades » des partis dits « populistes », mais bien l’expression populaire des Européens lassés par un système à bout de souffle.
Puisque les médias ne se feront certainement pas l’écho de mon travail, j’ai décidé de vous écrire et de vous réinformer. L’essentiel de ma mission consiste à lutter contre ces règlements absurdes au sein d’un Parlement au fonctionnement égotiste, totalement hors-sol. J’ai, notamment, proposé une résolution relative à la suppression de ce règlement d’exécution qui handicape nos agriculteurs, les contraignant, par exemple, à commercialiser des citrons de 4,5 cm de diamètre minimum…
 
L’Union européenne légifère sur les plus petits détails de notre vie quotidienne mais ne fait rien pour régler les vrais problèmes auxquels nous sommes confrontés. En ce moment même, Angela Merkel et ses sbires continuent de négocier avec la Turquie du sultan Erdoğan, passent en force l’équivalent du traité TAFTA avec le Canada, sanctionnent l’Espagne et le Portugal…
 
Ils devront un jour rendre des comptes pour leur politique criminelle qui a laissé rentrer des millions de « migrants », parfois munis de faux papiers, à l’instar du terroriste à la hache du train de Wurtzbourg, lequel se faisait passer pour un réfugié venu d’Afghanistan alors qu’il était un clandestin originaire du Pakistan. Pourquoi mettent-ils tant de zèle à calibrer les agrumes alors qu’une armée pénètre sur notre continent, prête à en découdre ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

«Abandonner des territoires est un péché» : quand Vladimir Poutine se réfère à la Torah....

Le président russe Vladimir Poutine a évoqué le livre sacré du judaïsme, la Torah, pour expliquer que les technologies et la science ne...