lundi 18 juillet 2016

Un nouveau chef chez Lili 24...


Du nouveau chez LILI24 , un nouveau chef fort d’une expérience réussie dans les plus grandes cuisines françaises et israéliennes vient de rejoindre le restaurant. 

Coté décors et ambiance, le restaurant bénéficie  toujours d’un magnifique jardin, caractérisé par le souci du détail, un patio arboré qui vous transporte en dehors du stress de la ville le temps d’un dîner. 

Vous apprécierez cet ambassadeur de la Gastronomie qui fait honneur à la cuisine casher pour passer un bon moment dans atmosphère française de bistrot.

Niché au milieu  des bars à la mode de la rue Lilienblum en plein quartier Rothschild, Lili 24 est un bistrot français casher qui ajoute un peu de charme à la diversité culinaire de Tel Aviv. Grande nouvelle, le chef, Glab  est de nouveau au clavier du restaurant. Il était parti pour le Dan Tel Aviv mais est revenu chez Lili, ses premières amours.
Ma femme et moi avons dîné chez Lili 24. Au menu,nous avons commandé deux entrées parmi une dizaine proposées et pour patienter, nous avons commandé une baguette de pain maison servie avec deux délicieuses sauces tapenade d’olives et une sauce aïoli.


Aubergine braisée
L’aubergine braisée, un crumble d’aubergine cuit au four avec un mélange d’abricot et de tehina sucré-salé était exceptionnelle ( 39 nis) tout comme le carpaccio de bœuf finement tranché servi  avec des tomates concassées, de l’ail, du persil et de l’huile d’olives (58 Nis). Ces deux entrées nous ont ouvert l’appétit de manière savoureuse. Le bœuf était légèrement poivré, tranché fin, et la viande était moelleuse sans être caoutchouteuse.


Carpaccio de bœuf
Parmi les autres entrées il y avait le choix, entre autres avec la terrine de foie gras maison servie avec ses deux confitures,  l’escalope de foie gras braisée pommes caramélisées ou encore le roastbeef  et sa salade au vinaigre de champagne.


Le filet de Bœuf sauce au vin
Pour le plat principal, mon épouse a choisi le filet de Bœuf sauce au vin (139 Nis) que lui a conseillé David le patron du restaurant, deux pavés de 150 grammes de viande de bœuf chacun cuisiné au vin rouge. La viande est délicate et juteuse, sans une once de graisse.


Dorade flambée au pastis
Et moi j’ai commandé un filet de dorade flambée au pastis (125 nis), servi avec une sauce au  pistou, préparé avec soin et talent. Tous les plats sont servis au choix avec des frites maison, ou des pommes de terre cuites au basilic, ail et romarin, ou des pommes de terre en purée ou salade verte.
Tous les produits sont frais, c’est un régal.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gros couic sur le petit-déj........

Le repas le plus important de la journée ? Fini, oublié. C’est mort. Le miel sera bientôt au prix du caviar, le cours du beurre a presq...