lundi 4 juillet 2016

Dijon : Un aumônier musulman mis en examen pour proxénétisme aggravé..


Il « travaillait » en collaboration avec sa fille, qui vendait également son corps.

Cet homme de 63 ans rendait visite aux détenus dans les prisons de Bourgogne, mais en parallèle, il louait, avec sa fille, les appartements qu’il détenait à… des prostituées.
A force de voir les locataires défiler – des femmes, toujours –  et à force de croiser des visiteurs – davantage inconnus encore – les voisins ont fini par appeler la police pour signaler ce qui avait tout l’air de séjours pas franchement recommandés par le code pénal…
Un père et un mari modèle. Des prostituées et leurs clients qui allaient et venaient, des soupçons rapidement confirmés par des enquêteurs fort surpris en découvrant l’identité du propriétaire : un homme de 63 ans,  aumônier musulman qui, depuis 15 ans, rend visite aux détenus dans plusieurs prisons de Bourgogne.
Un père et un mari modèle, à en croire le portrait dressé de lui dans la presse locale, l’an passé. Et qui, en photo, posait avec sa plus grande fierté : sa famille. La proximité avec sa fille était en effet d’une rare évidence  puisqu’elle aussi participait, à la mise en location des appartements sur des durées de quelques jours. En plus de vendre son propre corps.
Une Porsche Cayenne et deux appartements supplémentaires. Cette semaine, tous les deux ont été interpellés, ainsi que deux autres complices. En perquisitionnant, les policiers sont tombés nez à nez avec trois femmes, toutes étrangères. Côté patrimoine : plusieurs dizaines de milliers d’euros, une Porsche Cayenne et deux appartements supplémentaires à Dijon.
Voici l’aumônier mis en examen, mais libre, ce qui lui évitera au moins de se retrouver en cellule aux côtés des détenus avec qui il allait parler des textes sacrés de l’islam.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire