jeudi 28 juillet 2016

Allemagne : un groupe d’islamistes a terrorisé, insulté, craché sur les baigneurs d’une plage nudiste.....


Un groupe d’islamistes s’est rendu sur une plage de nudistes. Ils ont semé la terreur, craché sur les enfants, agressé les hommes, traité les femmes de « salopes », les ont menacé d’extermination, et les ont qualifié d’« infidèles » en hurlant « Allahu Akbar ».

L’agression s’est produite au centre naturiste de Strandbad Xantener Südsee de Geldern en Rhénanie-du-Nord-Westphalie mercredi dernier, et n’a été rendue publique qu’aujourd’hui — deux jours après qu’un réfugié afghan a attaqué 5 personnes dans un train de Bavière, et 4 jours après qu’un soldat de l’Etat islamique s’est fait exploser dans un bar à vin de la petite ville d’Ansbach.
Selon des témoins, six hommes qui « avaient l’air insultés par la nudité », ont craché sur les femmes après avoir dénoncé leur « comportement indécent », les avoir traitées de « salopes » et d’infidèles ».
Une des victimes a témoigné auprès du quotidien derwesten.de (1) : « Ils ont dit aux femmes que ce sont toutes des putains, et qu’ils allaient toutes nous éradiquer. C’était effrayant. »
Les hommes, qui portaient tous des « barbes longues », se sont précipités sur la plage peu de temps après avoir reçu l’ordre de quitter les lieux, selon une employée, Lisa-Marie Theunissen.
Ils avaient tous les cheveux noirs et « parlaient très bien allemand », selon un média local, et ne semblaient pas être des réfugiés demandeurs d’asile.
La terreur provoquée parmi les baigneurs était telle que personne n’a osé intervenir : « nous avons soufflé quand tout cela a été terminé, » a déclaré une mère de famille.
« Le jeune homme parlait très bien l’allemand et vit parmi nous depuis longtemps, » a déclaré un témoin, âgé de 53 ans qui a demandé à conserver l’anonymat de peur de futures agressions. « Mais ce concept, cette possibilité de nous agresser, nous a réellement terrorisés. »
Kamp-Lintforterin, la direction de la plage, a déclaré « sans vouloir céder à l’hystérie, nous aurions préféré une plus rapide intervention de la police et du personnel. »
Lisa-Marie Theunissen a été brutalisée par les agresseurs musulmans. Quand les jeunes barbus ont refusé de quitter les lieux, elle a téléphoné à la police. « Les officiers qui nous ont aidés à nous débarrasser des agresseurs ont permis de faire respecter nos droits, » a déclaré Theunissen.
Un porte-parole de la police a déclaré ensuite : « nous prenons ces incidents très au sérieux. »
La police a rapidement lancé une enquête, trois hommes, âgés de 20 à 25 ans, ont été arrêtés, selon un officier de police.
La police a ensuite interrogé les témoins, examiné les images vidéo et d’autres suspects devraient rapidement être identifiés. Tout reste à savoir à quoi servira le travail de la police : si les juges font leur travail de politique correct et relâchent les islamistes, non seulement ils recommenceront, mais leur impunité en encouragera d’autres.
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
La police de Xanten demande leur aide à tous les témoins et de les contacter au 02801/7142-0.
C’est le dernier des incidents qui se sont produits dans des piscines un peu partout dans le pays, où des jeunes musulmans ont sexuellement agressé des femmes et des jeunes filles, et déféqués dans les bassins.
Un rapport de police qui a fuité à la presse, datant du début juillet, fait état de « l’inquiétude grave » des autorités concernant cette tendance.
Après sa parution, évoquant littéralement une explosion de crimes sexuels dans les piscines, l’Association fédérale allemande de natation (BDS) a demandé que les réfugiés soient formés comme maîtres-nageurs, car « cela serait une mesure inclusive qui profiterait à tout le monde ».
Le président de BDS, Peter Haiyang a même indiqué : « Nous manquons de professionnels qualifiés. C’est pourquoi ce serait une erreur de ne pas faire appel à ces ressources. »
L’Allemagne et l’Autriche voisine ont été secouées par de nombreuses agressions sexuelles contre des femmes et des enfants, provoquées par des migrants musulmans, dans les piscines cette année. Berlin, Munich et de nombreuses villes ont produit des dessins, animés ou pas, dans plusieurs langues, afin d’expliquer aux hommes comment se comporter dans les piscines, de ne pas toucher les femmes, de porter des maillots de bain et non pas leurs sous-vêtements, etc.
Cette forme de terreur, destinée à imposer les règles de la sharia, vient en complément des attentats terroristes et partage le même but commun de domination en cours de l’islam en Europe.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Miracle de Hanoucca : une antique menorah gravée sur une dalle de pierre découverte dans une mosquée de Tibériade...Vidéo !

Un chandelier à sept branches (ménorah), symbole antique du peuple juif, gravé sur une dalle de pierre a été découvert dans une mosquée...