mardi 24 mai 2016

UN COMMANDANT IRANIEN : NOUS POUVONS DÉTRUIRE ISRAËL EN 8 MINUTES...


« Si le chef suprême donne l'ordre, les Gardiens de la Révolution raseront le régime sioniste ».
Un missile lancé des montagnes Alborz en Iran le 9 Mars, 2016, portait une inscription en hébreu, «Israël doit être effacé ». (Fars News)
Un commandant militaire iranien se vantait que la République islamique pourrait raser le régime sioniste en moins de huit minutes.
Ahmad Karimpour, conseiller principal à l'unité d'élite al-Qods de la Garde révolutionnaire iranienne, disait que si le guide suprême Ali Khamenei donnait l'ordre de détruire Israël, l'armée iranienne peut le faire rapidement.
« Si les ordres du guide suprême [sont] à exécuter, avec les capacités et l'équipement à notre disposition, nous pouvons raser le régime sioniste en moins de huit minutes», déclarait Karimpour jeudi, selon Fars News, Agence semi-officielle.
Le 9 mai, un général iranien avait annoncé que les forces armées du pays avaient testé avec succès des missiles balistiques à guidage précis et de portée moyenne deux semaines plus tôt qui peuvent atteindre Israël, rapportait l'agence d’État Tasnim.
«Nous avons testé le tir d'un missile d'une portée de 2.000 kilomètres et avec une marge d'erreur de huit mètres », citait Ali Abdollahi, général de brigade, lors d'une conférence scientifique à Téhéran. La marge de huit mètres signifie que le «missile bénéficie de zéro erreur » confiait-il dit aux participants à la conférence.
Iranian Supreme Leader Ali Khamenei meets the Iranian Revolutionary Guards Corps (IRGC) Navy unit that detained US sailors earlier in January, in a photo released by Iran on January 24, 2016.
En mars dernier, l’Iran a testé des missiles balistiques, dont deux portaient l’inscription «Israël doit être rayé de la face du globe », selon les États-Unis et d'autres puissances occidentales.
En vertu d'un accord nucléaire signé l'an dernier entre les puissances mondiales et l'Iran, les essais de missiles balistiques ne sont pas interdits purement et simplement, bien qu’ils ne soient «pas compatibles » avec une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies de Juillet 2015, affirment les officiels américains.
Selon la décision de l'ONU, « l'Iran est appelé à ne pas entreprendre toute activité liée aux missiles balistiques conçus pour être capables de véhiculer des armes nucléaires, y compris des lancements utilisant la technologie des missiles balistiques » jusqu'en Octobre 2023.
Khamenei a menacé à plusieurs reprises d'anéantir l'État juif, et en Septembre 2015, il affirmait qu’Israël disparaitrait d’ici 25 ans. Dans une citation postée sur Twitter par le compte officiel de Khamenei, le 9 Septembre, 2015, Khamenei s’adressait à Israël, en disant : « Vous ne verrez pas 25 prochaines années », ajoutant que l'État juif sera traqué jusqu'à sa destruction.
« Au termes des négociations, le régime sioniste se disait qu’il n'a aucune raison d'etre préoccupé par l'Iran pour les 25 prochaines années. Je dirais : Tout d'abord, vous ne verrez pas les 25 prochaines années ; avec la volonté de Dieu, le régime sioniste n’existera plus dans les 25 prochaines années. Deuxièmement, jusque-là, le morale héroïque djihadiste ne permettra aucun moment de répit aux sionistes », déclarait le haut dirigeant iranien en mauvais anglais.
En Novembre 2014, Khamenei déclarait que l’état « barbare » juif n'a de remède, que d'être anéanti ». Un plan intitulé « 9 questions clés sur l'élimination d'Israël » a été posté sur son compte Twitter, sous le hashtag #handsoffalaqsa se référant aux tensions sur le Mont du Temple. La liste parfois grammaticalement alambiquée, expliquait comment et pourquoi, d’après la vision de Khomeini, un état palestinien remplacera Israël.
Le premier point stipulait que «le régime sioniste factice a essayé d'atteindre ses objectifs par le truchement d’infanticide, d'homicide, de violence et de poing de fer, tout en s’en vantant ». En raison de ce qui précède, Khomeini a fait valoir, «l’unique moyen de mettre fin aux crimes israéliens est l'élimination de ce régime ».
Le prochain Hamman de l’Histoire Perse…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Marathon Netanyahu-Poutine sur la crise kurde ©

Le Général Sergeï Shoïgu n’avait pas encore décollé d’Israël, mercredi 18 octobre, que les chefs des armées syrienne et iranienne s’ent...