mercredi 25 mai 2016

LE TIMING DU CHANGEMENT DE MINISTRE DE LA DÉFENSE ....


Israël fait face en ces derniers mois à un martèlement de tentatives répétées tant de l’Union Européenne que de l’Administration d’Obama de se jeter dans la fournaise en se pliant à un accord suicidaire de paix avec les palestiniens.

Nul d’entre nous ne se leurre des projets palestiniens à l’encontre de cette dite paix imposée. Nul non plus, ne peut se permettre de laisser une Union Européenne en faillite et des USA gouvernés par un musulman antisémite qui a réussi en l’espace de son terme, à saper toute la fiabilité de l’Amérique, lui dicter la conduite à suivre.
Netanyahu en est conscient pleinement. Et un gouvernement qui tire lamentablement vers la Gauche, n’est certes pas le remède nécessaire pour se confronter à cette crise. Il sait qu’il va devoir tenir tête tant aux courants de maison qu’à ceux venant de l’extérieur. Et pour cela, il doit assurer une majorité parlementaire qui ne le contraindra pas à adopter des compromis dangereux.
Le Moyen-Orient est en pleine insurrection et il faut croire que si une guerre généralisée n’est pas déclarée, il y aura sans nul doute, de terribles changements géographiques dans cette région.
Les pays arabo-islamiques sont en guerre entre eux, et dans la bousculade ils cherchent à entraîner l’Occident qui n’a plus d’autre alternative que de les suivre. L’Occident s’est de ses propres mains asphyxié en acceptant en son sein des millions de musulmans qui menacent son existence – alors que ses citoyens de souche sont au bord de la guerre civile.
Les USA n’ont guère meilleure allure. Si Trump est élu président, il aura beaucoup de problèmes à résoudre, hérités par son prédécesseur, pour ne pas dire, ses prédécesseurs, puisque le problème iranien, iraquien et palestinien existaient avant l’apparition d’Obama. Ce dernier n’a fait que les aggraver.
L’acharnement de la France contre Israël n’a pour but que de détourner les projecteurs de ses problèmes de maison. Et la meilleure façon c’est de se rendre au Moyen-Orient - Israël et les palestiniens- notamment, et en faire un nouveau théâtre… Moyen qui n’empêchera pas la terreur de le frapper…
La Syrie n’existe plus… Donc l’obstacle du Golan, n’en est plus un. La récente intifada des couteaux des arabo-palestiniens a échoué et le prix qu’ils ont payé est la preuve qu’un gouvernement de droite est la réponse adéquate à toutes leurs initiatives. À Gaza, le Hamas peine à demeurer en surface avec l’Égypte qui lui détruit les tunnels de contrebande et Israël ceux de la terreur. Le Hezbollah a aussi subi des revers en Syrie qu’il n’oserait jamais avouer. Il demeure toutefois, un os dans la gorge d’Israël qui se prépare d’arrache pied à la conflagration suivante...
Dans cet échiquier stratégique, l’unique fausse note est la Russie…
Vladimir Poutine est assez intelligent pour choisir ses alliés… Il s’en fout d’Assad comme de sa première chaussette. Ce qu’il cible en réalité, c’est la garantie d’un pied à terre en Méditerranée. Je serais fortement surprise, s’il ne cherche pas à atteindre un compromis avec Netanyahu plutôt qu’une escarmouche avec Israël.
Le Dahesh est en voie de disparaitre… comme cela a été prévu. L’Iran demeure l’ennemi le plus acariâtre d’Israël et du monde libre aussi…
La recomposition du gouvernement de Netanyahu est vitale pour conserver un équilibre et une stabilité, nécessaires pour se mesurer aux vents nouveaux qui soufflent sur notre région, et qui sait, peut-être à une inévitable apocalypse.

Copyright © 2016 Thérèse Zrihen-Dvir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Appelez-moi Sioniste. Lisez ce texte, il est sublime !

Appelez-moi Sioniste. Vous nous appeliez Judéens au temps du roi David. Vous nous appeliez Hébreux après notre exil forcé. Vous nous ...