mardi 5 juin 2018

"Israël se défendra par lui-même"...


La remarque du chef de l'OTAN Jens Stoltenberg selon laquelle l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord ne viendrait pas en aide a Israël dans une guerre avec l'Iran est "étrange", Israël n'ayant jamais espéré ou demandé ce genre d'assistance, selon l'ancien directeur général du ministère des affaires étrangères israélien, Dore Gold.

"Je pense que cela prouve la sagesse de la doctrine sécuritaire d'Israël pour toutes ces années : Israël se défendra pas lui-même et ne s'appuiera sur aucune sorte de parapluie sécuritaire externe," a dit Gold.

Stoltenberg a été cité lors d'un entretien avec Der Spiegel disant que "la garantie de sécurité ne s'applique pas à Israël" puisqu'il n'est pas membre de l'alliance de 29 pays.

Gold, chef du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem, a déclaré que les commentaires de Stoltenberg étaient "inutiles" car ils "alimentent le soupçon d'Israël que nous ne pouvons pas compter sur le monde extérieur de quelque façon que ce soit. En tout cas, nous n'avons jamais pensé que nous pourrions, et c'est pourquoi nous avons toujours pensé que nous devions avoir la capacité de nous défendre par nous-mêmes."

Eran Lerman, vice-président de l'Institut des Etudes Stratégiques de Jérusalem, a déclaré que Stoltenberg ne faisait rien d'autre qu'affirmer un fait.

"L'OTAN est une alliance uniquement engagée dans la défense des membres de l'alliance quand ils sont attaqués," a-t-il dit, notant qu'Israël, bien qu'entretenant de plus en plus de bonnes relations avec l'organisation, n'est est pas membre.
En outre, a-t-il souligné, les décisions au sein de l'organisation sont prises par consensus et il est clair que la Turquie, membre (islamiste) de l'OTAN, "ne lèvera pas la main pour envoyer des troupes pour nous défendre."

Lerman, ancien conseiller à la sécurité nationale, a déclaré ne pas savoir quoi faire du discours sur cette question, vu qu'Israël n'a jamais demandé à l'OTAN de le défendre.

"Non seulement nous n'avons jamais demandé à l'OTAN," a-t-il dit, "mais nos alliés américains n'ont jamais été invités à nous défendre. Ils se sont portés volontaires pour le faire en 1991 (pendant la première guerre du Golfe), mais c'était parce qu'ils ne voulaient pas que nous nous impliquions."

"Quand Winston Churchill a déclaré dans une célèbre allocution radio en février 1941 : "donnes-nous les outils et nous finirons le travail" – un appel à l'aide militaire des Etats-Unis – il ne le pensait pas, a dit Lerman, car il voulait clairement que les américains se joignent à la guerre contre les nazis."

"Mais nous le pensons," a-t-il souligné. "Nous n'avons jamais demandé à qui que ce soit de nous défendre, c'est essentiel a qui nous sommes."

Les commentaires de Stoltenberg étaient une "réponse standard à une question stupide", a dit Lerman.
Lerman se moque de l'idée que la déclaration du chef de l'OTAN allait mettre à l'épreuve l'appétit iranien pour une confrontation, sachant qu'une guerre avec Israël n'entrainerait aucune intervention de l'OTAN.

"Les iraniens viennent de recevoir une démonstration de la profondeur de nos renseignements pour les choses qui leur importent", a dit Lerman à propos du coup d'éclat du Mossad qui a mis la main sur les archives nucléaires iraniennes pour les emmener en Israël, et le récent bombardement douloureux des positions iraniennes en Syrie.

"Veulent-ils vraiment jouer avec nous ?" demanda-t-il. "Je ne parle pas seulement des archives, mais du niveau de destruction de leurs capacités en Syrie, qui était également une démonstration de la domination de nos (services de) renseignements. Nous savons où ils sont, ils ne savons pas où nous sommes."

"Ils tirent aveuglement avec des armes essentiellement anciennes, et nous les frappons à travers la fenêtre d'un bâtiment directement dans leurs entrepôts," a-t-il dit. "Alors veulent-ils vraiment essayer ? Et l'OTAN a-t-il quelque chose à voir avec cela ? J'en doute."

Un haut diplomate a souligné qu'Israël tenait Stoltenberg dans la plus haute estime et le considérait comme un professionnel sérieux et un ami d'Israël.

Le responsable a cependant ajouté que sa réponse à Der Spiegel était "maladroite" et que plutôt de dire que l'OTAN ne viendrait pas à l'aide d'Israël dans une guerre contre l'Iran, il aurait dû répondre que la question est inutile vu qu'Israël n'est pas membre de l'organisation et n'a jamais demandé ou espéré que l'OTAN le défende.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

20 astuces naturelles pour réutiliser mes déchets...

Coquille d'oeuf, écorce de citron, épluchures de pomme de terre...Ne jetez pas ces éléments organiques car ils possèdent bien des v...