mercredi 13 juin 2018

Des Iraniens défient le régime sur Twitter en exprimant leur soutien à Israël....


Une campagne contre la Journée Quds en Iran a généré des milliers de tweets avec le hashtag #WeStandWithIsrael, selon une responsable du ministère israélien des Affaires étrangères......

Alors que des milliers de personnes ont défilé en Iran vendredi pour marquer la Journée al-Quds dirigée par le régime – une journée annuelle de protestation contre Israël – certains Iraniens ont lancé une campagne Twitter pour exprimer leur soutien à l’État juif.
Cette initiative, sous le hashtag #WeStandWithIsrael, était un appel à la paix entre les deux peuples. Une photo partagée sur la plate-forme de réseaux sociaux a encouragé les utilisateurs à tweeter le hashtag à 21 heures, heure de Téhéran, vendredi.
« Au cours des six derniers mois, notre page Twitter ‘Israël en persan’, destinée spécifiquement aux civils iraniens, a pris de l’ampleur », a-t-elle déclaré sur le site Web Mako, administré par Hadashot TV. « Nous avons environ 60 000 suiveurs, et nos messages touchent plus de 1,5 million de personnes rien qu’avec ce pseudo Twitter. »
Elle a expliqué que bien que Twitter soit interdit en Iran, de nombreux Iraniens ont trouvé des moyens de contourner les restrictions.
« Cette année, les utilisateurs iraniens de Twitter nous ont informés qu’ils avaient l’intention de provoquer une polémique [lors de la journée de Al-Quds] avec un hashtag viral qui soutiendrait Israël et montrerait que le peuple iranien ne soutient pas le régime et sa haine envers [l’État juif] », a déclaré Mme Avginsaz.
« Au cours de cette semaine, notre page Twitter a été consultée par 2,5 millions d’Iraniens. Il y avait des dizaines de milliers de tweets avec le hashtag #WeStandWithIsrael, chacun énonçant leurs positions individuelles sur les raisons pour lesquelles ils aiment Israël ».
Il est difficile de savoir combien de tweets venaient directement d’Iran et combien venaient d’Iraniens et de personnes d’origine persane à l’étranger.
Mme Avginsaz a affirmé que « la plupart des Iraniens s’opposent au régime et à sa politique envers Israël, et les Iraniens nous écrivent toujours qu’ils aiment Israël, qu’ils ne veulent pas que leur régime utilise leur argent pour soutenir le Hamas et le Hezbollah ».
Avant la révolution islamique de 1979, l’Iran était un proche allié d’Israël.
Selon Mme Avginsaz, de nombreux Iraniens « se souviennent encore des bonnes relations entre l’Iran et Israël avant la révolution ». Elle a ajouté que certains d’entre eux considéraient Israël comme un allié potentiel dans la région, dans la mesure où tous deux étaient des États non arabes du Moyen-Orient à prédominance arabe.
The truth is that we do not have the slightest problem with you. The people of Iran are different from the Iranian regime.
La campagne Twitter n’a pas été la seule opération amicale entre les deux peuples cette semaine.
Dimanche, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a publié une vidéo dans laquelle il a offert l’expertise d’Israël dans le domaine de l’eau à un Iran qui, selon lui, est confronté à une catastrophe environnementale due à une sécheresse chronique.
« Le peuple iranien est victime d’un régime cruel et tyrannique qui lui refuse l’accès à l’eau potable. Israël est aux côtés du peuple iranien », a déclaré M. Netanyahu dans la vidéo en anglais, qui comportait des liens vers le site Web persan de l’État d’Israël avec des informations sur la pénurie d’eau, et vers un compte Telegram en persan.
« Les services météorologiques iraniens affirment que près de 96 % de l’Iran souffre plus ou moins de sécheresse », a-t-il dit. « Issa Kalantari, ancien ministre iranien de l’Agriculture, a déclaré que 50 millions d’Iraniens pourraient être contraints de quitter leur foyer en raison de problèmes liés à l’environnement. 50 millions ! »
« Des millions d’enfants iraniens souffrent à cause de la mauvaise gestion, de l’incompétence et du vol de ressources vitales par le régime iranien », a-t-il ajouté.
Netanyahu a expliqué aux Iraniens qu’Israël faisait face à des problèmes d’eau similaires et a trouvé des moyens d’y faire face.
« En Israël, il y a aussi des défis liés au manque d’eau. Nous avons développé des technologies de pointe pour y remédier », explique-t-il dans la vidéo.
« Israël a le savoir-faire nécessaire pour prévenir une catastrophe environnementale en Iran. Je veux partager cette expérience avec le peuple iranien », a-t-il précisé.
Etant donné qu’Israël n’a pas de liens avec la République islamique, Netanyahu a déclaré qu’il lancerait « un site web en farsi avec des plans détaillés sur la manière dont les Iraniens peuvent recycler leurs eaux usées. Nous allons montrer comment les agriculteurs iraniens peuvent sauver leurs récoltes et nourrir leurs familles ».
Il a souligné le contraste entre la mentalité israélienne et celle des Iraniens.
« Le régime iranien crie : ‘Mort à Israël !' », a-t-il dit. « En réponse, Israël crie : ‘Vie au peuple iranien !' ».
« Le peuple iranien est gentil et digne. Il ne devrait pas avoir à faire face seul à un régime aussi cruel », a déclaré Netanyahu dans la vidéo. « Nous sommes avec vous. Nous ferons en sorte que des millions d’Iraniens n’aient pas à souffrir. La haine du régime iranien n’empêchera pas le respect et l’amitié entre nos deux peuples ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Liberman : nous avons épuisé toutes les options à Gaza, il est temps d’y entrer.....

Selon le ministre de la Défense, une action militaire "est la seule façon de ramener à zéro, ou presque, le niveau de violence, co...